Williams Serena rage 052015
La rage de Serena Williams | AFP - Patrick Kovarik

Serena Williams n'a pas craqué

Publié le , modifié le

Parfois secouée mais jamais battue Serena Williams ! Poussée dans ses derniers retranchements par la Bielorusse Victoria Azarenka (N.27), la N.1 mondiale a encore été la plus solide lors de ce 3e tour à Roland-Garros. L'Américaine s'est qualifiée pour les huitièmes de finale en trois sets 3-6, 6-4, 6-2. Victorieuse en 2002 et 2012 sur la terre battue parisienne, Williams affrontera en huitièmes de finale sa compatriote Sloane Stephens (40e).

Un match à couteaux tirés. Entre deux N.1 mondiales, l'actuelle et une ancienne, ce 3e tour ne pouvait être qu'explosif. Un festival de puissance offert en fin de journée à Roland-Garros. Dommage que les deux joueuses n'aient pas évolué à leur meilleur niveau au même moment. Plus mobile, Azarenka a été la plus rapide à se mettre en action. Une cuisson à l'étouffée pour Serena Williams, peu habitué à subir les échanges du fond du court. La Bielorusse tenait la favorite du tournoi dans sa raquette après avoir empoché le premier set 6-3 et fait le break dans la deuxième manche.

C'est au moment de conclure que la tête de série N.27 a perdu sa lucidité. Battue 16 fois pour seulement 3 victoires, la pression est retombée sur son bras. Le match s'est sûrement joué à 4-3. Revenue de 0-40 à 30-40, elle pensait avoir fait le point mais sa balle annoncée faute par erreur a conduit l'arbitre à faire rejouer le point. Et Serena en a profité pour remporter le jeu et le set dans la foulée.

Le sentiment d'injustice a redonné du carburant à Azarenka qui a débuté le 3e set par un break. Mais une fois lancée, Williams est inarrêtable. Au mental, l'Américaine a puni la Bielorusse en remportant les six jeux suivants. Quand Serena fâchée, Serena toujours faire ainsi.

VIDEO : Williams s'en sort de justesse