Serena Williams a encore frôlé la sortie de route

Serena Williams a encore frôlé la sortie de route

Publié le , modifié le

Comme face à Victoria Azarenka (3-6, 6-4, 6-2), samedi, Serena Williams a perdu le premier set face à sa compatriote Sloane Stephens. Comme lors du 3e tour, l’Américaine a puisé dans ses ressources mentales pour inverser la tendance et s’imposer en deux heures (1-6, 7-5, 6-3). La numéro une mondiale jouera un neuvième quart de finale à Roland-Garros. Mercredi, elle affrontera la finaliste de l’édition 2012 : l’Italienne Sara Errani.

Dans le jargon du tennis, on appelle ça un mental d’acier. Ou de championne, comme vous voulez. En tout cas, dans sa tête, Serena Williams ne manque pas de ressources. La numéro un mondiale en a encore fait l’éclatante démonstration lundi. Encore, car samedi, l’Américaine avait déjà puisé dans sa force de caractère pour renverser Victoria Azarenka (3-6, 6-4, 6-2).

Cette fois, c’est sa compatriote Sloane Stephens qui a subi les foudres de sa rébellion. La jeune Américaine, 40e mondiale, a pourtant survolé le premier set. Survolé, c’est peu dire : elle l’a carrément expédié, en vingt-deux minutes chrono (1-6, 7-5, 6-3). Vingt-deux minutes au cours desquelles la machine Serena Williams n’était manifestement pas en route. La protégée de Patrick Mouratoglou a commis un nombre incalculable de fautes directes. Ou plutôt, si, calculables : quinze coups ont fini dans le filet ou hors limites, malgré de rares inspirations. Stephens, elle, n’en a manqués que deux.

VIDÉO : Un lob inspiré de Serena

Dans la foulée, la protégée de Patrick Mouratoglou a perdu son service dès le début du deuxième set. Le public du Chatrier pensait alors assister à un bis repetita : une sortie prématurée de l’Américaine, éliminée dès le 2e tour l’an passé. Mais soudain, Serena s’est mise à accélérer. Elle est passée devant à 4-3. Pour s’adjuger la deuxième manche 7-5.

VIDÉO : Le tournant du deuxième set

A cet instant, la joueuse aux dix-neuf Grands Chelems n’avait pas encore réglé la mire. Elle y est parvenue dans le troisième set, remporté 6-3.

VIDÉO : La balle de match​

La numéro une mondiale disputera son neuvième quart de finale à Roland-Garros. Ce sera face à l’Italienne Sara Errani, finaliste en 2012. Cette fois, promis, elle démarrera pied au plancher. Paroles d’une championne hors norme.

VIDÉO : La réaction de Serena Williams

 

Gil Baudu @gbaudu