Roland-Garros : Wawrinka-Murray, rien d'une affiche de premier tour

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Wawrinka Murray
Andy Murray après sa victoire en finale du tournoi d'Antwerp contre Stan Wawrinka. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est sans hésiter l'affiche de ce premier tour à Roland-Garros qui débute dimanche 27 septembre. Tous deux vainqueurs de trois tournois du Grand Chelem, Stan Wawrinka et Andy Murray vont se battre pour un ticket au deuxième tour, trois ans après s'être quittés en demi-finale sur la terre battue parisienne.

C'est une rencontre qu'on avait l'habitude voir plus loin dans les tableaux, en demi-finales de Roland-Garros en 2016 et 2017 notamment. Mais en cette année si particulière, c'est au premier tour que Stan Wawrinka et Andy Murray vont se faire face. Le premier, tête de série numéro 16 aurait sans aucun doute préféré tomber sur un autre client. Certes, son adversaire est un invité, mais un invité à qui l'on déroule tapis rouge. Actuellement 111e joueur mondial, Andy Murray, à l'instar de son futur adversaire, possède l'un des meilleures palmarès à l'ère du Big 3 composé de Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Les chiffres parlent pour eux : avec trois titres chacun, ce sont les seuls joueurs à cumuler plusieurs tournois du Grand Chelem sur une période ultra-dominée par Federer, Nadal ou Djokovic. Parmi les concurrents devant se contenter des miettes laissées par trois joueurs parmi les plus dominants de l'histoire, Wawrinka et Murray se placent clairement dans le haut du panier. Sur la décennie s'étirant de 2010 à 2020, seuls Marin Cilic et Dominic Thiem ont remporté un titre du Grand Chelem si l'on excepte Stan Wawrinka et Andy Murray. Le Suisse a remporté l'Open d'Australie en 2014, Roland-Garros en 2015 puis l'US Open en 2016. De son côté, le Britannique compte un US Open en 2012 ainsi que deux Wimbledon (2013, 2016).

Trois ans plus tôt, donc, Stan Wawrinka mettait fin aux espoirs d'Andy Murray de décrocher un titre à Roland-Garros. A l'issue d'une bataille épique en cinq sets (6-7, 6-3, 5-7, 7-6, 6-1), le Suisse ralliait la finale dans laquelle il se fera sèchement découper par Rafael Nadal (6-2, 6-3, 6-1). Cette demi-finale perdue avait d'ailleurs fini de mettre en péril la suite de la carrière d'Andy Murray à cause de douleurs intenses et répétées à la hanche. Plus d'un mois plus tard, après un quart de finale à Wimbledon, le Britannique abandonnait le reste de la saison.

Il est revenu petit à petit à un niveau intéressant, encore assez loin cependant de son lustre d'antan, ce qui peut aisément se comprendre. Avant, enfin, de gagner son premier titre depuis Dubaï en 2017. C'était en octobre 2019, il y a près d'un an, à Antwerp, avec une victoire en finale ...contre Stan Wawrinka (3-6, 6-4, 6-4). L'histoire de ces deux-là semble finalement liée, jusqu'à se confronter, sans aucun doute, sur le Court Philippe-Chatrier pour leur 21e face à face : 12 à 8 en faveur de Murray. Ce même Murray qui retrouvera la terre battue parisienne face à Stan Wawrinka, son dernier bourreau dans la capitale. Déjà une belle histoire.

à voir aussi Roland-Garros : Nadal avec Thiem et Monfils, Djokovic épargné et choc Wawrinka-Murray au premier tour Roland-Garros : Nadal avec Thiem et Monfils, Djokovic épargné et choc Wawrinka-Murray au premier tour