Roland-Garros : Wawrinka a fait respecter son rang

Roland-Garros : Wawrinka a fait respecter son rang

Publié le , modifié le

Tête de série N.3 et vainqueur en 2015, Stan Wawrinka s'est qualifié, ce samedi, pour les 8e de finale du tournoi de Roland-Garros en battant l'Italien Fabio Fognini (N.28) en trois sets (7-6, 6-0, 6-2) et 1h52 de jeu. S'il a été un peu accroché dans le premier set, le Suisse est ensuite monté en puissance tandis que Fognini a été diminué par une douleur au genou. Les deux sets suivants ont logiquement été expédiés par un Wawrinka intraitable.

En 2010, Fabio Fognini avait croisé le chemin de Stan Wawrinka au 2e tour du tournoi parisien et s’était incliné en trois sets. Sept ans plus tard, la sanction a été la même pour l’Italien. En début de rencontre, ce dernier a pourtant cru qu’il allait pouvoir déjouer les pronostics. Il a en effet donné du fil à retordre au Suisse, grâce notamment à une solide défense.

Wawrinka s’est ressaisi en fin de premier set pour l’emporter dans le jeu décisif. L’Italien peut avoir des regrets, lui qui a servi à deux reprises pour le set, sans succès.

Si le premier set était disputé, le second set a, lui, été à sens unique entre un Wawrinka parfaitement concentré sur son tennis et un Fognini souffrant du genou et enchaînant les fautes (5 double-fautes et 7 fautes directes). Dans ces conditions, le Suisse, vainqueur sur la terre battue parisienne en 2015, n’a pas fait dans le détail, s’adjugeant 6 jeux d’affilés. L’Italien était alors impuissant.

Fognini allait-il sonner la révolte dans la 3e manche ? Le break de Wawrinka dès le premier jeu a immédiatement donné le ton et réduit ses minces espoirs à néant. Physiquement diminué et psychologiquement touché, Fognini a subi les assauts répétés de son adversaire. Il a toutefois trouvé les ressources nécessaires pour effacer les deux premières balles de match de Wawrinka. Mais l’issue de la rencontre restait inéluctable : Wawrinka s'est imposé 7-6, 6-0, 6-2 en moins de 2 heures. 

Au prochain tour, le natif de Lausanne affrontera le vainqueur du duel franco-français Gasquet/Monfils. 

Isabelle Trancoën