Roland-Garros : vainqueur facile de Sebastian Korda, Rafael Nadal rejoint les quarts de finale pour la 14e fois

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Nadal
Rafael Nadal au service lors de son huitième de finale. | Martin Bureau / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le parcours sans encombre de Rafael Nadal continue. Ce dimanche, il a facilement écarté le jeune Sebastian Korda (20 ans) en trois sets (6-1, 6-1, 6-2) pour se qualifier en quarts de finale de Roland-Garros pour la 14e fois de sa carrière. En quatre rencontres, l'Espagnol n'a toujours pas perdu un seul set dans cette édition. Il affrontera Jannik Sinner ou Alexander Zverev au prochain tour.

Rafael Nadal est en quarts de finale de Roland-Garros. Il n'y aucune surprise dans ces dix mots que nous écrivons pour la quatorzième fois dans la carrière de l'Espagnol. Sur un court Philippe-Chatrier illuminé de quelques rayons de soleil - bien trop rares sur cette première semaine - et bousculé par le vent, Rafael Nadal n'a laissé aucune chance (6-1, 6-1, 6-2) à Sebastian Korda, étoile montante du tennis mondial du haut de ses 20 ans. Issu des qualifications et tombeur de John Isner (USA, N.21) au deuxième tour, Sebastian Korda n'a pas vraiment embêté le roi de la terre battue.

Si l'on excepte les balles de break manquées sur le service de Nadal dès le premier jeu du match et le break enfin réussit dans la troisième manche, Korda a pris l'eau. Prenons le match dans l'autre sens : Rafael Nadal n'a pas fait dans le détail. Un seul jeu laissé en route dans chacun des deux premiers sets en 1h10. Dans la troisième manche, l'Espagnol a débreaké dès le quatrième jeu pour reprendre sa marche en avant. Sans être très tranchant (15 coups gagnants contre 21 pour Korda), Nadal a poussé l'Américain à la faute (48 fautes directes) pour s'adjuger le match facilement en 1h55. "Je suis très content, un très bon match", réagissait Nadal quelques secondes après sa victoire.

Au prochain tour, l'enfant de Manacor pourrait affronter un autre jeune loup du circuit si Jannik Sinner parvient à confirmer son bon début de match contre Alexander Zverev. Bien mieux classé que Korda (75e contre 213e), le jeune Italien de 19 ans ne peut pas encore être considéré comme une véritable menace pour Rafael Nadal, qui voit son tableau s'ouvrir au fur et à mesure des tours.

à voir aussi Roland-Garros : La grande favorite Simone Halep n'a rien pu faire face à la tornade Iga Swiatek, 19 ans Roland-Garros : La grande favorite Simone Halep n'a rien pu faire face à la tornade Iga Swiatek, 19 ans