Roland-Garros : un match du tableau de double féminin suspecté d'être truqué

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Roland Garros

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une enquête pour "escroquerie en bande organisée" et pour "corruption sportive active et passive" a été ouverte par le parquet de Paris. Les soupçons portent sur une rencontre de double féminin comptant pour le premier tour.

L'organisation, critiquée par plusieurs joueurs pour les conditions d'accueil, n'avait sans doute pas besoin d'une nouvelle polémique. Une enquête pour "escroquerie en bande organisée" et pour "corruption sportive active et passive" a été ouverte le 1er octobre en raison de soupçons de match truqué à Roland-Garros, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Paris.

La rencontre pointée du doigt par les enquêteurs s'est déroulée au premier tour de Roland-Garros entre les Roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria Tig et la paire américano-russe formée par Madison Brengle et Yana Sizikova. Des paris suspects auraient été enregistrés dans le cinquième jeu du deuxième set. Les mises atteindraient plusieurs centaines de milliers d'euros. Un jeu, plutôt, caricatural si l'on en croit cette vidéo.