Blessé à la cheville, David Goffin quitte précipitamment Roland-Garros
Blessé à la cheville, David Goffin quitte précipitamment Roland-Garros | Gabriel BOUYS / AFP

Roland-Garros : Goffin contraint à l'abandon

Publié le , modifié le

On salivait déjà à l'idée d'un huitième de finale estampillé "next gen" entre Dominic Thiem et David Goffin, deux outsiders qui pouvaient espérer bousculer le tableau masculin. Mais David Goffin, blessé à la cheville dans le premier set face à Zeballos, a été forcé d'abandonner. Quart de finaliste l'an dernier, le Belge de 26 ans, tête de série numéro 10, quitte prématurément le tournoi et libère le tableau de l'Autrichien.

C'était pourtant bien parti pour David Goffin. Le Belge, outsider du tableau masculin et tête de série numéro 10, menait 5-4 face au grand argentin Horacio Zeballos. Sur une balle de débreak à défendre, alors qu'il avait vendangé trois balles de premier set, le tombeur de Paul-Henri Mathieu au premier tour s'est pris les pieds dans la bâche de fond de court après une longue glissade. Incapable de poser le pied au sol après de longue minutes passées allongé sur le sol, Goffin a été contraint d'abandonner, lâché par sa cheville droite. Il a quitté le court sous les applaudissement du public du Lenglen, déçu de voir un nouvel outsider quitter prématurément le tournoi.

Vainqueur de Novak Djokovic à Monte Carlo, présent en quart de finale à Madrid, Monte Carlo et Rome, Goffin pouvait espérer un résultat à Roland-Garros. Après sa qualification pour le deuxième tour, il semblait aborder avec confiance la suite de son tournoi : "je suis bien, je suis bien physiquement, je suis bien mentalement, je suis serein, calme et lucide. Pour l'instant tout va bien." L'an dernier, il avait atteint les quarts de finale. 

Son adversaire du jour, Horacio Zeballos, a très vite pris de ses nouvelles avant de regretter, en conférence de presse, son abandon : "je suis bien entendu triste pour lui, c'est un joueur sympathique. J'ai toujours aimé le rencontrer, j'espère qu'il reviendra très vite."

L'entraîneur de David Goffin est passé devant les médias et s'est montré un peu rassurant sur l'état de santé du numéro 12 mondial : "Il est allé faire une IRM et les nouvelles sont rassurantes dans un premier temps, puisqu'il n'y a pas d'arrachement osseux et qu’il n’y a pas de déchirure des ligaments."