Roland-Garros : Swiatek est partout, Houdet éliminé, double fratricide...ce qu'il s'est passé sur les autres courts ce mercredi

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Iga Swiatek

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Si les principaux matchs du jour avaient lieu sur le Philippe-Chatrier, d'autres rencontres se sont déroulées sur les courts annexes et le Suzanne-Lenglen. Et certaines méritaient notre attention.

• Swiatek est partout 

C'est assez rare pour être signalé. Iga Swiatek, qualifiée en demi-finales dans le tableau simple et l'une des révélations de ce tournoi, est également engagée dans le tableau des doubles, avec l'Américaine Nicole Melichar. Et la Polonaise y est tout aussi performante. Ce mercredi, les deux femmes sont passées en deux sets (comme en simple, elle n'a toujours pas perdu un set). Elle a ainsi passé très peu de temps sur le terrain depuis le début de la compétition. Elle n'aura donc probablement pas à faire de choix, tant elle se dépense peu. Iga Swiatek est partout, mais surtout, elle brille partout. 

• Stéphane Houdet et les Français dehors en tennis-fauteuil

Il visait un éventuel 3e titre à Roland-Garros en simple du tennis fauteuil, mais Stéphane Houdet a été éliminé dès le 1er tour ce mercredi.  Il a été dominé par le jeune britannique Alfie Hewett, 7-5, 6-3. 

Les deux autres Français ont également chuté.  Nicolas Peifer, partenaire de double de Houdet, a été battu par le Belge Joachim Gerard, 6-4, 6-3. Frédéric Cattaneo s'est incliné contre Shingo Kunieda 6-2, 6-0. Le Français avait reçu une wild-card pour cette édition. 

Il n'y a donc déjà plus de Français en tennis-fauteuil masculin. 

• Fortunes diverses pour les leaders français en juniors

Il reste deux principales tête de série chez les juniors dans le camp français. Chez les filles, Elsa Jacquemot, tête de série numéro 2, a facilement disposé de Matilda Mutavdzic (N°15) en deux sets, 6-3, 6-2. Jacquemot est l'une des juniors les plus en vue. Elle a d'ailleurs participé au tableau principal du tableau dames cette année en tant qu'invitée. Elle s'est inclinée en deux sets face à la Mexicaine Renata Zarazua, 6-1, 6-2. A l'âge de 17 ans, la Française est la deuxième joueuse la mieux classée encore en lice, après la Philippine et tête de série numéro 2 Alexandra Eala. 

Chez les garçons en revanche, les affaires vont beaucoup moins bien. Et c'est surprenant, dans la mesure où les Français Harold Mayot (numéro un mondial) et Arthur Cazaux étaient les deux joueurs les mieux classés du tableau. Le premier a été sorti au 2e tour, Cazaux a été éliminé ce mercredi par le Néerlandais Guy Den Ouden, en deux sets (6-4, 6-2). 

• Un Français s'est fait éliminer... par son partenaire de double

Arthur Fils ne s'attendait peut-être pas à cela avant d'aborder ce Roland-Garros. Le Français de 18 ans s'est fait sortir ce mercredi par son compatriote Sean Cuenin... qui est son partenaire de double. Les deux jeunes sont d'ailleurs tout de suite repartis sur le terrain dans l'après-midi, pour jouer ensemble face à la paire Atmane-Malgoroli. Chacun a dû vite digérer leur confrontation !