Roland-Garros : Serena Williams éliminée dès le 3e tour après sa défaite face à Sofia Kenin

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Serena Williams
Serena Williams | AFP

C’est terminé pour Serena Williams à Roland-Garros. La lauréate des éditions 2002, 2013 et 2015 s’arrête au troisième tour. Elle a été battue ce samedi par sa compatriote Sofia Kenin, 35e joueuse mondiale, en deux manches (6-2, 7-5) et 1h32 de jeu. C’est une grosse désillusion pour la joueuse de 37 ans, qui vise toujours un 24e titre en Grand Chelem et le record de Margaret Court. Sofia Kenin affrontera Ashleigh Barty pour une place en quart de finale, elle qui n'avait jamais remporté un seul match Porte d'Auteuil.

Après Naomi Osaka plus tôt dans la journée, c’est une autre favorite qui quitte prématurément Roland-Garros dans le tableau féminin. Trois fois vainqueure Porte d’Auteuil, Serena Williams a été battue ce samedi par la surprenante Sofia Kenin, 35e joueuse mondiale, qui n’avait jamais remporté la moindre victoire à Paris avant cette édition. Sa victoire est un petit séisme, d'autant que la cadette des soeurs Williams n’avait de son côté plus été sortie d’un tournoi du Grand Chelem au 3e tour depuis Wimbledon 2014. Le record de Margaret court attendra. 

Il faut dire que l'Américaine, tombée en quart de finale l'an dernier, n'a jamais mis les bons ingrédients dans cette rencontre pour faire déjouer sa compatriote. Avec 34 fautes directes sur l'ensemble de la rencontre - dont 15 dans la première manche - la finaliste du dernier US Open ne pouvait pas espérer grand chose. D'autant qu'en face, celle qui avait éliminé la Canadienne Bianco Andreescu au tour précédent n'a pas flanché, avec seulement 5 fautes dans le 1er set. Mené 2-1 en début de match, Sofia Kenin a enchaîné 5 jeux d'affilée pour s'adjuger le gain de la première manche (6-2). 

Le record de Margaret Court attendra

Pas forcément flamboyante sur terre battue cette saison - éliminée au 1er tour à Madrid et en 1/8e de finale à Rome - Kenin a parfaitement enchaîné après ses deux victoires inaugurales. L'Américaine de 20 ans s'est appuyée sur une très bonne première balle (72% de points gagnés dessus) pour faire souffrir son adversaire, qui s'est toutefois repris en début de deuxième set. 

Beaucoup plus agressive, bien moins maladroite, Serena Williams s'est battue comme une lionne pour remporter ses jeux de service. Le break de Kenin d'entrée de jeu ne l'a pas déstabilisé pour autant, puisque la lauréate de 23 Grand Chelem est  revenu au score, à 3-3, après un jeu interminable. Mais l'Américaine a ensuite laissé entrevoir ses limites physiques, et s'est de nouveau remises à faire des fautes. C'est sur une 16e faute directe en coup droit qu'elle a concédé un nouveau break à 6-5, laissant la porte ouverte à Sofia Kenin. 

La jeune droitière ne s'est pas gênée pour conclure et s'offrir le scalp de la numéro 10 mondiale. Un exploit retentissant pour cette jeune joueuse qui n'avait jamais fait mieux qu'un premier tour à Roland-Garros l'an dernier. Elle retrouvera l'Australienne Asheigh Barty pour une place en quart de finale.