Roland-Garros : Serena Williams bousculée mais victorieuse pour son entrée en lice

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Serena Williams

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La numéro 9 mondiale Serena Williams s'est imposée en deux sets (7-6, 6-0) face à Kristie Ahn au 1er tour de Roland-Garros ce lundi. L'Américaine s'est battue pour récupérer son service à deux reprises dans le 1er set, avant de dérouler dans le tie-break, puis le deuxième set.

Ce match résumé à lui seul le défi posé aux habituels gros bras de Roland-Garros. Serena Williams est venue à bout de sa compatriote Kristie Ahn au 1er tour, mais elle en a bavé comme elle ne l'aurait sans doute pas fait dans d'autres circonstances. En raison du froid et de l'humidité, la terre battue est lourde sur cette édition, et handicape les joueurs et joueuses qui usent de leur puissance et de leur lift. Serena Williams en fait partie, et face à Ahn, elle a eu le plus grand mal à déborder son adversaire. Il a fallu qu'elle s'adapte pour ne pas s'engager dans un match en trois sets piégeux, et est prévenue pour les prochains tours.

Puissance annihilée

Le premier set a duré 1h10 et il a été le symbole des difficultés que pourrait éprouver Williams cette année. L'Américaine a perdu son service d'entrée de jeu. Surtout, elle a eu beaucoup de mal à le récupérer malgré son habituelle hyper-agressivité sur seconde balle adverse. La raison ? Il y avait toujours un  coup supplémentaire à faire. Habituée à finir l'échange en un ou deux coups, même sur terre, la balle revenait, inlassablement. Ahn n'est pourtant la plus véloce sur le terrain.

Mais il lui suffisait de mettre sa raquette en opposition, de distiller un ou deux slices de remise, pour faire jouer son adversaire. Revenue à 4-4 après un débreak à plus de vingt minutes, Williams a reperdu sa mise en jeu en moins d'une minute. Preuve de la dépense physique nécessaire pour revenir au jeu précédent. 

Ajustement tactique

Peu à peu, la numéro 9 mondiale a légèrement varié sa tactique, en jouant plus les angles, les courts croisés, les contre-pieds, afin de créer de l'espace.  Ses frappes se sont  faites plus précises, d'abord pour égaliser à 5-5, puis pour largement l'emporter dans le tie-break. La suite, rapide et sans appel (6-0 dans le deuxième set) a été le résultat combiné de cet ajustement tactique, et d'une baisse évidente dans le niveau de jeu de Ahn. 

Serena Williams affrontera la revenante Tsvetana Pironkova au prochain tour. Les deux joueuses s'étaient joué en quarts de finale il y a trois semaines à l'US Open. Williams l'avait emporté en trois sets serrés.