Richard Gasquet
Richard Gasquet s'est qualifié pour le 3e tour de Roland-Garros aux dépends du Tunisien Malek Jaziri. | Eric FEFERBERG / AFP

Roland-Garros : Sans trembler, Richard Gasquet rejoint le 3e tour

Publié le , modifié le

Excepté un trou d’air dans le deuxième set, le Français Richard Gasquet s’est qualifié pour le 3e tour du Grand Chelem parisien en dominant le Tunisien Malek Jaziri en 4 manches (6-2, 3-6, 6-3, 6-0) et 2 heures et 27 minutes de jeu. Solide tant physiquement que mentalement, le 32e joueur mondial croisera au prochain tour la route de Rafael Nadal pour une place en huitièmes de finale.

Par notre envoyé spécial Léo Anselmetti

Richard Gasquet continue sa route. Facile vainqueur du Tunisien Malek Jaziri, le Français de 31 ans semble physiquement prêt à passer au stade supérieur. Et si la logique est respectée, une montagne se présentera devant lui : un certain Rafael Nadal, qui disputera un petit peu plus tard son 2e tour face à l'Argentin Guido Pella.

Expéditif lors de son entrée dans le tournoi (victoire en 3 sets contre Andreas Seppi), Richard Gasquet n'a toujours pas tremblé sur la terre battue parisienne. Si l'on excepte un 2e set où il est passé complètement à côté, le Français de 31 ans a solidement dominé le 63e joueur mondial Malek Jaziri en 4 manches (6-2, 3-6, 6-3, 6-0) et moins de deux heures trente de jeu. 

Départ canon

Tout commençait pour le mieux pour Richard Gasquet : deux breaks puis deux confirmations pour mener 4 jeux à 0 alors que le Tunisien Malek Jaziri enchaînait les fautes directes, en coups droits comme en revers. Le métier du tricolore de 31 ans faisait le travail afin de terminer un 1er set mené de bout en bout (6-2) par le biais de sa marque de fabrique : un revers à une main long de ligne.

Passage à vide

Après une première manche marquée par la maladresse – notamment du Tunisien - (8 coups gagnants contre 24 fautes directes), le scénario du match changeait peu à peu. Tenant son premier service, Malek Jaziri s’offrait un break d’entrée sur l’engagement du Français, accumulant les fautes en coup droit, avant de confirmer derrière : 3-0 à rattraper pour Gasquet, traversant un curieux passage à vide avec bien plus de fautes directes (16) que de coups gagnants (10). Un deuxième set à vite oublier pour le 32e joueur mondial, battu 6 jeux à 3.

Duel psychologique

Au coude à coude en début d’un 3e set qui s’avèrerait décisif pour prendre l’avantage psychologique, Richard Gasquet et Malek Jaziri se rendent coup pour coup. Mais, même si le Tunisien tente plus de variations, à l’image de ce long échange conclut par un amorti laissant le Français sur place. C’est bien Gasquet qui s’offre le premier break du 3e set pour mener 3-1.

Le point de folie remporté par Jaziri face à Gasquet !

Les longs échanges s’enchaînent et la précision du Français avec. Les rallyes de fond de court tournent à l’avantage de Gasquet, provoquant des fautes directes ou terminant les points avec grâce. Bien aidé de ses 84% des points disputés après sa première balle de service, Gasquet prend le large pour mener deux manches à une (6-3).

Terminer en beauté

Dans son élan, Richard Gasquet breake d’entrée Malek Jaziri bien trop imprécis, avant de confirmer sur son jeu de service grâce à deux aces. Le coup au moral de trop pour le Tunisien qui commence à lâcher la partie. Pour ne rien arranger, une crampe pointe dans son mollet droit et il se voit obliger de faire appel au soigneur. Une aubaine pour Richard Gasquet qui n'avait plus qu'à conclure le match d'un joli 6 à 0 avant de laisser sa place sur le court du Lenglen à son prochain adversaire Rafael Nadal ! 

Gasquet "J'ai pioché un peu dans ce match"

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti