Roland-Garros : Roger Federer au 3e tour sans forcer après sa victoire en 3 sets contre Casper Ruud

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Federer

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Roger Federer n'a pas eu besoin de forcer son talent face à Casper Ruud, 63e mondial. D'abord efficace voire génial par moments, Federer l'a emporté en trois sets 6-3 6-1 7-6(8) malgré un troisième set moins constant. Mis à part un break au début du troisième, rapidement rattrapé, le Suisse s'est globalement montré solide. Le voilà désormais en huitièmes de finale où il tentera de faire aussi bien que lors de sa dernière participation en 2015 en se qualifiant pour les quarts.

S’en est-il souvenu quand il a pénétré sur le Lenglen ce vendredi ? Son dernier match à Roland-Garros, en 2015, il l’avait joué sur ce court. Lui, l’habitué des feux du Central, avait été exceptionnellement programmé sur le 2e court de la Porte d’Auteuil. Ca lui avait été fatal. Ce vendredi, il n’a pas eu les mêmes soucis. Face à lui, Casper Ruud, bien que talentueux et jeune, lui proposait un jeu bien plus abordable que celui, tout en puissance, de son bourreau d’alors, Dominic Thiem.

Le Suisse est progressivement rentré dans son match. Après deux sets rondement menés, il a eu un peu plus de mal à rester constant dans le troisième set ; mais a tout de même plié le match en trois sets(6-3 6-1 7-6(8)). Le voilà désormais en huitièmes de finale sans avoir perdu un set.

Federer efficace, voire génial par moments 

Il faisait chaud sur le Lenglen ce vendredi. Très chaud. La terre était donc plutôt rapide, ce qui normalement convient mieux au jeu offensif de Federer. Il le disait plus tôt ce mois-ci dans l'Equipe : "Quand il fait beau, il y a quelque chose qui se passe avec la balle sur terre. Tu vois plein d’options, d’angles à jouer, ça apporte beaucoup de plaisir(...)Et je sais qu’à Roland tu as 80 % de chances qu’il fasse beau." Pari gagné. Le jeu de Federer sublimé par le soleil printanier de Paris? Cela s'est surtout vu dans le deuxième set. D'abord (et avant tout !) grâce à sa science du déplacement sur terre, il a trouvé des angles improbables, servi et retourné le feu, et distillé quelques improvisations géniales. Comme cette volée haute de revers retournée. 

Ruud s'est bien battu dans le 3e set 

Mais la mécanique suisse s'est un peu grippée dans l'ultime set. Breaké d'entrée, il est parvenu à récupérer son service dans la foulée. Mais il ne s'est pas pour autant envolé vers la victoire comme on aurait pu le croire. Avec un Ruud accrocheur en face, il a eu du mal à remporter ses jeux de service, et ce jusqu'au tie-break. Et même ce jeu décisif a été laborieux jusqu'au bout pour Federer, qui s'est procuré trois balles de match sans pouvoir conclure. Il a finalement pu donner un dernier petit coup de rein pour remporter le tie-break 10-8 et filer en huitièmes sans trop d'énergie dépensée.