Roland-Garros : Richard Gasquet s'incline logiquement au 1er tour contre Roberto Bautista Agut

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Richard Gasquet au 1er tour de Roland-Garros 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Richard Gasquet s'est incliné en trois sets (7-6, 6-2, 6-1) face à Roberto Bautista Agut, 10e mondial, au 1er tour de Roland-Garros ce mardi. Le Français, qui n'avait plus joué depuis sa défaite au 2e tour de l'US Open, avait pourtant bien démarré, avant de s'écrouler totalement lors des deux dernières manches.

Il aura tenu la moitié d’un set. Richard Gasquet s’est incliné en trois manches (7-6, 6-2, 6-2) ce mardi face à Roberto Bautista Agut, après avoir mené 5-2 double-break dans le premier set. Les fulgurances du Français, d’abord efficaces, ont peu à peu été annihilées par le tennis méthodique d’Agut. Gasquet aura peut-être payé son manque de compétition, son intensité physique baissant inexorablement après la première heure de jeu. De son côté, l’Espagnol confirme, avec ce match plein de sérieux et d’application, qu’il sera l’un des outsiders à suivre de ce tournoi.

Chut ! Génie à l’œuvre (pendant 30 minutes)

Le public clairsemé du Simonne-Mathieu a tout de suite senti que Richard Gasquet sentait très bien la balle ce mardi soir, car dès le premier jeu de service de Bautista Agut, le Français a placé deux ou trois accélérations de revers. Si l’Espagnol a sauvé sa mise en jeu pour mener 1-0, il l’a cédée le jeu suivant, sur une superbe amortie du Français. Les amorties gagnantes, il en a touchées cinq pour prendre les devants 5-2 dans ce premier set. Est-ce la terre battue lourde ? Le temps humide ? On assistait en tout cas à l’une des partitions dont Gasquet nous a habitués dans ses plus belles années. Une véritable démonstration de terrien, avec son lot de courts croisés, de slices défensifs bien sentis, de variations de balle, et puis, bien sûr, cette merveille de revers long de ligne.

Mais Bautista Agut n’est pas 10e mondial pour rien. L’Espagnol sait faire le dos rond quand il le faut, puis frapper au moment opportun. Là, ce fut à 5-2. Léger moment de relâchement de Gasquet. Petite brèche ouverte. Et Agut s’y est engouffré. 5-4, puis 5-5, cette fois sur des fautes grossières d’un Gasquet soudainement habité par le doute. Son nouveau festival d’amorties gagnantes à 5-6 contre lui n’y a rien fait. Bautista Agut avait renversé la dynamique à sa faveur, et cela s’est confirmé dans le tie-break, remporté 7-5 par l’Espagnol.

La suite a été beaucoup moins trépidante. Plus fort physiquement, plus rodé aux grands matchs ces dernières saisons, l’Espagnol s’est appuyé sur ce 1er set remporté pour poser son jeu et sa mainmise sur le match. Break d’entrée, puis double-break rapide : Gasquet n’a plus vu le jour, que ce soit dans le deuxième ou le troisième set. C’est la première fois qu’il se fait éliminer au 1er tour du Grand Chelem parisien depuis 2010 et son épique défaite face à Andy Murray

Au prochain tour, Roberto Bautista Agut affrontera le Hongrois Attila Balazs, 87e mondial.