Fin de Roland-Garros pour Benjamin Bonzi
Fin de Roland-Garros pour Benjamin Bonzi | Lionel BONAVENTURE / AFP

Roland-Garros : Ramos-Vinolas trop fort pour Benjamin Bonzi

Publié le , modifié le

Qualifié au deuxième tour pour son premier Grand Chelem, l'aventure de Benjamin Bonzi prend fin au deuxième tour de Roland-Garros. Face à Albert Ramos-Vinolas, tête de série N°19 et spécialiste de la terre battue, le 266e joueur mondial s'est fait sortir sèchement en trois sets et 1h24 de jeu (6-2, 6-1, 6-1). L'Espagnol affrontera le vainqueur du match Pouille-Bellucci.

Le rêve prend fin pour Benjamin Bonzi. Arrivé dans le tableau principal de Roland-Garros grâce à une invitation des organisateurs alors qu'il n'avait demandé qu'une wild-card pour les invitations, le Français est finalement tombé face à un obstacle bien trop gros pour lui nommé Albert Ramos-Vinolas. En à peine 1h24 de jeu, l'Espagnol a douché les espoirs des supporters du Français venus l'encourager dans les gradins du court N°2. En 1h24 de jeu, la tête de série N°19 n'aura laissé que quatre petits jeux à Bonzi qui peut néanmoins quitter Roland la tête haute.

Mathieu Aellen