Roland-Garros : Rafael Nadal estime qu'il était "mieux préparé" qu'à Rome pour jouer Diego Schwartzman

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Rafael Nadal

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le numéro 2 mondial Rafael Nadal s'est imposé en trois sets (6-3, 6-3, 7-6) contre Diego Schwartzman. En conférence de presse, le Majorquin est notamment revenu sur ce qui avait changé depuis sa demi-finale perdue contre l'Argentin au Masters 1000 de Rome il y a trois semaines...

Vous aviez perdu contre le même adversaire au Masters 1000 de Rome, en deux sets. Quelle a été la principale différence entre ce match à Rome et celui d'aujourd'hui ?
Rafael Nadal : "Je ne sais pas ou plutôt si, je sais. Je pense que les scénarios n'étaient pas les mêmes. Par ailleurs, j'étais un peu mieux préparé ici. Rome, c'était mon premier tournoi après six mois, et un vrai challenge contre Diego. Aujourd'hui, mon expérience de Rome m'a aidé pour analyser ce qui fonctionnait bien et ce qui n'avait pas fonctionné au match de Rome. J'essaie toujours d'arriver sur le court avec un plan. Je pense avoir joué le bon match sur le plan tactique. Je suis satisfait, c'était une victoire importante pour moi contre un joueur très difficile, excellent. Quand vous jouez contre Diego, il faut travailler dur et longtemps. Je pense avoir joué avec la détermination nécessaire et notamment aux bons moments du match, et en particulier aux jeux décisifs. Je suis devenu plus agressif au milieu du troisième set, le match est allé dans mon sens et j'ai perdu quelques points. J'ai souffert un peu."

à voir aussi Roland-Garros : On l'attend toujours plus fragile, mais Rafael Nadal est à chaque fois aussi monstrueux Roland-Garros : On l'attend toujours plus fragile, mais Rafael Nadal est à chaque fois aussi monstrueux

A 5-5, dans le troisième set, Schwartzman vous a mis la pression et s'est procuré plusieurs balles de break. Comment avez-vous géré ce moment, et est-ce qu'avoir confiance dans votre coup droit vous a aidé ?
R.N : "Oui, on ne peut pas être en finale de Roland-Garros sans souffrir ! Ce n'est pas facile de gérer ces moments. J'ai trouvé la manière, j'ai fait un service-volée. Il a joué de bons coups droits, il fallait que je joue de manière à le contrarier. Ce n'est pas une situation habituelle parce que je n'ai pas beaucoup joué au tennis depuis 6 mois. Il faut gagner des matchs, il faut jouer pour pouvoir vivre ces moments, bien jouer aux bons moments et de manière agressive, sur un coup droit par exemple, et réussir."

à voir aussi Roland-Garros : Impitoyable, Rafael Nadal maîtrise Diego Schwartzman en trois sets et se qualifie pour sa 13e finale Roland-Garros : Impitoyable, Rafael Nadal maîtrise Diego Schwartzman en trois sets et se qualifie pour sa 13e finale

Rafa, on ne sait pas pour l'instant si vous allez jouer contre Novak Djokovic ou Stefanos Tsitsipas. Si vous jouez contre Djokovic, ce qu'il s'est passé à Roland-Garros par le passé va compter. Il est l’un des deux joueurs à avoir gagné contre vous ici. Cela aura-t-il une influence ?
R.N : "Non, parce que les tournois sont différents, les situations sont différentes. Je ne sais pas. Je vous dirai ça quand j'y serai. Je ne peux pas prédire l'avenir. C'est toujours difficile de jouer contre Novak, il faudra que je joue mon meilleur tennis. Si ce n'est pas le cas, la situation sera difficile. Je joue bien depuis un certain temps, cela m'a aidé, mais lui a aussi un record fantastique, il joue très bien. C'est un des joueurs les plus difficiles à jouer. Je ferai de mon mieux. J'espère pouvoir continuer à faire des pas en avant. J'ai fait un pas en avant aujourd'hui mais pour dimanche, cela ne suffira pas, il faudra que je joue mon meilleur tennis et on verra."