Roland-Garros : Nadal avec Thiem et Monfils, Djokovic épargné et choc Wawrinka-Murray au premier tour

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Rafael Nadal sur la terre d'Hambourg
Rafael Nadal à l'occasion de l'ATP 500 d'Hambourg. | Clive Brunskill / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que le directeur de Roland-Garros, Guy Forget, a annoncé sa volonté de maintenir la jauge des 5000 spectateurs, le tirage au sort vient de rendre son verdict ! Chez les hommes, le tenant du titre Rafael Nadal (N.2), qui vise une 13e Coupe des Mousquetaires, a hérité d'un tableau difficile avec Dominic Thiem (Tête de série N.3 et opposé à Marin Cilic au 1er Tour), Alexander Zverev (N.6) et le premier joueur français Gaël Monfils (N.8). Ce dernier pourrait croiser la route de Stanislas Wawrinka (N.16) ou d'Andy Murray (110e à l'ATP) qui s'affronteront dans le choc du premier tour. Enfin, le numéro un mondial, Novak Djokovic, est plus ou moins épargné mais fera face à Daniil Medvedev (N.4), Stefanos Tsitsipas (N.5) ou encore Andrey Rublev (N.13).

Quatre mois plus tard. Pour la première fois de son histoire, Roland-Garros se déroulera en septembre, au début de l’automne. Si le tournoi débute ce dimanche 27 septembre, et se terminera le 11 octobre prochain, les qualifications ont déjà commencé, depuis lundi. Plus important encore, ce jeudi en fin d'après-midi, le tirage au sort du tableau principal a été effectué et chez les hommes, il y en a pour tous les goûts !

Nadal-Thiem en demi-finale ?

Il est invincible. Ou presque. Depuis 2005, Rafael Nadal a levé la Coupe des Mousquetaires à douze reprises, ne laissant ainsi "son Graal" à Federer, Djokovic et Wawrinka qu'à trois reprises. Ces deux dernières années, Dominic Thiem, troisième mondial, a tout tenté pour déposséder l'Ogre de l'Ocre de son bien, en vain, ayant perdu contre l'Espagnol à deux reprises en finale. Le 11 octobre prochain, on aura donc le droit à une finale différente de ces deux dernières années puisque l'Autrichien, vainqueur du dernier US Open, affrontera Rafael Nadal, dans le meilleur des cas, en demi-finale ! Attention, il lui faudra passer le premier tour piège contre le cogneur croate, Marin Cilic. Dans ce même tableau, très relevé, on retrouve d'autres sacrés clients dont Alexander Zverev (N.6), David Goffin (N.11) ou encore le premier Français, Gaël Monfils, 9e mondial.

De son côté, le numéro un mondial, Novak Djokovic, semble un peu plus tranquille et entrevoit une demie contre Daniil Medvedev, cinquième à l'ATP, ou peut-être le Grec Stefanos Tsitsipas (Tête de série N.5). Il faudra également, pour le Serbe, se méfier d'Andrey Rublev (N.13), Roberto Bautista Agut (N.10) ou encore l'Italien Matteo Berrettini (N.7).

à voir aussi Roland-Garros : "On espère toujours avoir 5 000 spectateurs", déclare Guy Forget Roland-Garros : "On espère toujours avoir 5 000 spectateurs", déclare Guy Forget

Les Français assez vernis... sauf Gasquet et Simon

Du côté du clan français, on peut respirer. Presque ! Car si le jeune Ugo Humbert (41e à l'ATP), qui pourrait retrouver Novak Djokovic en huitièmes de finale, ainsi que Jérémy Chardy, Corentin Moutet et Pierre-Hugues Herbert ont tous bénéficié d'un tirage clément avec des qualifiés, les vétérans Richard Gasquet (34 ans) et Gilles Simon (35 ans) devront retrouver leurs jambes d'antan... En effet, le premier devra se transcender physiquement pour venir à bout du pénible Espagnol Roberto Bautista Agut, tête de série N.10 des Internationaux de France. Pour sa part, Simon, bientôt 36 ans, sera opposé à l'une des étoiles montantes du tennis mondial, le Canadien Denis Shapovalov (21 ans), 10e au classement ATP.

Grégoire Barrère (102e) n'a pas non plus été épargné et visera l'exploit contre le Bulgare Grigor Dimitrov (19e). Adrian Mannarino (38e) devra se méfier d'Albert Ramos Vinolas (44e) alors qu'un duel franco-français nous intriguera entre le très jeune Hugo Gaston (19 ans et 239e mondial) et Maxime Janvier (201e). Enfin, le numéro deux français, Benoît Paire (N.23) affrontera, s'il n'est pas positif à la Covid-19, le Sud-coréen Soonwoo Kwon (82e).

Un choc de légendes entre Wawrinka et Murray !

Pour terminer, et histoire de rendre ce Roland-Garros si particulier encore plus excitant, le tirage au sort nous a réservé une petite cerise sur le gâteau... Dès le premier tour, nous pourrons assister à un duel de monstres sacrés de la balle jaune, les deux hommes ayant été les seuls à plus ou moins perturber l'hégémonie du 'Big Three' depuis une bonne décennie. Stan Wawrinka, vainqueur du Grand Chelem parisien en 2015, et tête de série numéro 16, sera en effet confronté à l'ancien numéro un mondial, et finaliste Porte d'Auteuil il y a quatre ans, Andy Murray ! À 33 ans, l'Ecossais, 110e mondial, n'a pas dit son dernier mot et, après avoir traîné son spleen à cause des blessures, veut prouver qu'il est encore en mesure de bien figurer au plus haut niveau. L'opposition offerte par le Suisse est donc idéale pour offrir un joli spectacle.

à voir aussi Roland-Garros : Wawrinka-Murray, rien d'une affiche de premier tour Roland-Garros : Wawrinka-Murray, rien d'une affiche de premier tour