Roland-Garros : quelles sont les chances françaises dans le tableau féminin ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Roland-Garros

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A la vieille du coup d’envoi de la quinzaine parisienne, plusieurs Françaises sont engagées au premier tour du Grand chelem. Mary Pierce, ancienne numéro 3 mondiale et vainqueur de Roland-Garros, fait le bilan des chances Françaises. Et pour elle, celles-ci ne sont pas immenses.

A la veille du début de Roland-Garros, pas facile de faire un état des lieux des forces en présence du côté des joueuses françaises. Malgré une saison sur terre battue réduite, onze Françaises sont au rendez-vous porte d'Auteuil. Mary Pierce, ancienne numéro 3 mondiale et vainqueur de Roland-Garros, fait le point sur les Françaises engagées.

► Caroline Garcia, un premier tour difficile  

D’abord, Caroline Garcia. La Française (45e) affrontera au premier tour de Roland-Garros Anett Kontaveit (21e), qui l’a battue il y a un peu plus d’une semaine au premier tour de Rome et qui a atteint en janvier les quarts de finale à l’Open d’Australie. Un premier tour qui s'annonce donc difficile pour la Française face à l'Estonienne plutôt en forme. “Lors du match à Rome, Caroline Garcia a fait beaucoup de fautes, elle était frustrée. Ce n’était pas son meilleur jour. Mais d'un autre côté, elle vient de la jouer, elle sait donc ce qui faut faire. On apprend de ses défaites. Elle aura pu revoir le match, voir ce qui n’a pas marché et pourra corriger pour ce prochain match”, précise Mary Pierce.  

► Kristina Mladenovic, un premier tour favorable

Kristina Mladenovic (44e) affrontera quant à elle Laura Siegemund (66e). Un premier tour un peu plus favorable sur le papier pour "Kiki" qui pourrait lui permettre d'accéder au deuxième tour et de rejoindre possiblement Alison Riske (23e). Si son aventure venait à se poursuivre, elle rencontrerait en huitième de finale la tête de série numéro 2, Kristina Pliskova. Deux tours où la Française serait donc en outsider, comme le confirme Mary Pierce. “Son début de tableau n’est vraiment pas facile.”

à voir aussi Roland-Garros : Garcia pas épargnée par le tirage au sort, Serena sur la route de Halep Roland-Garros : Garcia pas épargnée par le tirage au sort, Serena sur la route de Halep

► Alizé Cornet, la meilleure chance pour Roland-Garros ?

Alizé Cornet serait peut-être la meilleure chance française du côté du tableau dame cette année. En effet, la 52e mondiale retrouvera une autre Tricolore au premier tour, Chloé Paquet, qui a reçu une wild card. Après un bel US Open, Alizé Cornet s’est inclinée en huitièmes de finale, son meilleur résultat à New York. Pourra-t-elle aller plus loin cette année ? “C'est possible, affirme Mary Pierce. En tout cas, c'est elle qui a obtenu les meilleurs résultats dernièrement. Toutefois, jouer un premier tour contre une Française est toujours compliqué à Roland-Garros. Sur le papier, Alizé devrait gagner, mais quand on joue contre une Française, il y a toujours de la pression, on a envie de bien faire, de gagner, constate Mary Pierce. Je pense que ce serait elle qui aurait peut-être le plus de chance d'aller le plus loin dans cette quinzaine.” 

à voir aussi Roland-Garros : La Française Clara Burel, 433e, invitée dans le tableau final, va disputer son premier Grand chelem à Paris Roland-Garros : La Française Clara Burel, 433e, invitée dans le tableau final, va disputer son premier Grand chelem à Paris

► Et parmi la nouvelle génération ? 

Les chances françaises se trouveraient-elles davantage dans le vivier de la nouvelle génération ? Possible selon l'ex numéro 3 mondiale, mais là encore les Frenchies n’auront pas des premiers tours faciles. “Fiona Ferro a obtenu, je pense, les meilleurs résultats de sa carrière dernièrement. Mais son adversaire du premier tour, Heather Watson (56e) joue très bien. Fiona (49e) devra se méfier. Ce match sera difficile pour les deux côtés”, analyse Pierce. Autre joueuse qui pourrait nous surprendre cette année sur la terre ocre parisienne : Diane Parry (277e). “Elle a fait de belles choses l’année dernière à Roland-Garros, c’est là où on l’a découverte. Elle m'a un peu fait penser à Amélie Mauresmo. Il y avait quelque chose. Ça sera intéressant de voir ce qu'elle va nous proposer cette année”, souligne Mary Pierce. Toutefois, son premier tour sera, a elle aussi, difficile, face à la Slovène Polona Hercog (47e).

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les premiers tours ne sont pas les plus évidents à passer. “Je dis toujours que les premiers tours sont les plus durs car il faut se mettre en jambe, on est tendu, il faut s’habituer aux conditions, souligne Mary Pierce. Et cette année, c'est la première fois qu'on joue Roland-Garros en automne, avec des conditions plus froides, avec plus de vent. Ce sont ainsi des conditions plus dures pour jouer dehors sur terre”, précise encore l'ancienne numéro 3 mondiale. 

Si aucune Française n’est tête de série lors de cette édition 2020 de Roland-Garros, on peut malgré tout espérer de belles surprises. En effet, cette année, plus que les autres, le tableau féminin est très ouvert. Sans Naomi Osaka, vainqueur du dernier US Open, ni Ashleigh Barty, numéro 1 mondiale et tenante du titre, les Françaises pourraient peut-être se frayer un chemin là où on ne les attend pas.