Roland-Garros: 4e exploit pour Trevisan, sortie des qualifs, qui accède aux quarts en battant Kiki Bertens

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Martina Trevisan
Martina Trevisan | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Quatrième exploit d'affilée pour Martina Trevisan : l'Italienne, sortie des qualifications, a créé la surprise dimanche, en accédant aux quarts de finale de Roland-Garros, grâce à sa victoire sur la tête de série N.5 du tournoi, Kiki Bertens, 6-4, 6-4. C'est la première fois depuis 2012 qu'une qualifiée atteint ce stade de la compétition à Paris.

Ayant fait son entrée dans le tournoi il y a près d'une quinzaine de jours, en perdant un set d'entrée en qualifications, Trevisan est montée en puissance en disposant successivement de Camila Giorgi (75e), Cori Gauff (51e), puis de la 24e mondiale, Maria Sakkari, elle qui n'avait battu qu'une joueuse du top 100 avant de se présenter à Paris. "Je vis un rêve éveillé. Il y a deux semaine, je venais ici pour disputer les qualifications et maintenant me voilà en quart de finale. J'ai du mal à y croire", a-t-elle déclaré juste après sa victoire.

Ex-espoir du tennis féminin, la native de Florence, aujourd'hui 159e mondiale, a été longtemps éloignée des courts, souffrant d'anorexie et de blessures. A 26 ans, elle participe pour la première fois au tableau principal de Roland-Garros, après avoir échoué deux fois lors des qualifications en 2018 et 2019.

Les Italiennes n'auront décidément pas réussi à Bertens cette année: avant son élimination par Trevisan, la Néerlandaise avait été malmenée par Sara Errani mercredi, qui l'avait poussée dans ses derniers retranchements, au point qu'elle avait dû sortir du court sur un fauteuil roulant, perclue de crampes à l'issue de la rencontre.

Pour une place dans le dernier carré, Trevisan devra franchir une nouvelle marche, en battant la jeune Iga Swiatek (54e), qui a balayé dimanche (6-1, 6-2) la favorite du tournoi Simona Halep.

à voir aussi Roland-Garros : La grande favorite Simone Halep n'a rien pu faire face à la tornade Iga Swiatek, 19 ans Roland-Garros : La grande favorite Simone Halep n'a rien pu faire face à la tornade Iga Swiatek, 19 ans
AFP