Blancaneaux

Roland-Garros – Qualifications : Beaucoup de mérite côté français mais peu de succès

Publié le , modifié le

Pour l'ouverture de Roland treize Français participaient au premier jour des qualifications. Seuls 3 d'entre eux ont triomphé. Les autres n'ont pourtant pas démérité. On retiendra la contre performance du favori côté tricolore, Quentin Halys.

L’excitation est palpable dans les allées de Roland-Garros. Première journée du tournoi, un lundi saint, où le public est nombreux. ”Je viens tous les ans depuis 2002, c’est l'événement que j’attends dans l’année, confie Benoit, son fils sur les épaules. Je suis excité, les Français régalent pour l’instant.” Et les tricolores n’ont pas déçu ! Souvent outsiders, ils ont réalisé de bonnes performances. La plus significative revient à Alexandre Muller. Devant un public chaleureux, le Francilien s’est défait de la tête de série numéro 19 Donald Young (7-6, 6-3). L’Américain, régulièrement dans le top 50 ces dernières années, faisait figure de favori face au Français de 21 ans (377e mondial). Au prochain tour, Muller rencontrera l'Australien Santillan (211e).

Humbert proche de l’exploit

Le match qui a enflammé les supporters avait lieu sur le flambant neuf court numéro 7. Le promette Ugo Humbert (19 ans, 293e) affrontait la tête de série numéro 3 Ruben Bemelmans. Le Belge, récent tombeur de Lucas Pouille, a eu besoin de 2 heures 24 pour venir à bout du Français ainsi que d’un public remonté à bloc : ”Plus on crie plus il joue juste, observe Nathalie, passionnée de tennis depuis toujours. Il est jeune et ce supplément d’énergie le stimule, c’est évident.”

Halys déçoit, d’autres ont tout donné

Ils ont conquis les spectateurs des courts 7 et 18 mais cela n’a pas suffi. A 600 places de son adversaires du jour, James Floyd Angele a fait vaciller le très doué Thanasi Kokkinakis (1-6, 6-3, 6-1). Même ferveur autour de Gleb Sakharov. Le Nantais de 29 ans a fait douter un habitué du tournoi en la personne de Jurgen Melzer (demi-finaliste en 2010 à Roland). Mais l’expérience de l’Autrichien a fait le job : 6-2, 4-6, 6-1.

Favori des tricolores, Quentin Halys s’est incliné face à l’Argentin Andrea Collarini (4-6, 7-6, 6-4). Les deux hommes ont disputé un match qui aura tenu le public du court n. 7 en haleine. Longtemps maitre de la rencontre, le 133e mondial s’est laissé surprendre avant de se faire renverser par le 229e à l’ATP. Roland a bel et bien débuté !

Les résultats : 

Geoffrey Blancaneaux (FRA) bat Ernesto Escobedo (USA) 6-4, 4-6, 6-2
Alexandre Muller (FRA) bat Donald Young (USA/n°19) 7-6[7], 6-3
Constant Lestienne (FRA) bat Filip Peliwo (CAN) 7-5, 6-2
Ruben Bemelmans (BEL/n°3) bat Ugo Humbert (FRA) 6-4, 6-7[6], 6-3
Hubert Hurkacz (POL) bat Hugo Grenier (FRA) 6-1, 6-4
Jurgen Zopp (EST/n°24) bat Hugo Gaston (FRA) 5-7, 6-4, 6-2
Thanasi Kokkinakis (AUS) bat Jaimee Floyd Angele (FRA) 1-6, 6-3, 6-1
Daniel Elahi Galan (COL) bat Benjamin Bonzi (FRA) 7-6[3], 4-6, 7-6[1]
Jurgen Melzer (AUT) bat Gleb Sakharov (FRA) 6-2, 4-6, 6-1
Carlos Berlocq (ARG/n°25) bat Antoine Hoang (FRA) 6-4, 5-7, 6-4
Vikor Galovic (CRO) bat Kenny De Schepper (FRA) 7-6[9], 6-3
Oscar Otte (ALL) bat Johan Tatlot (FRA) 6-2, 6-2
Andrea Collarini (ARG)  bat Quentin Halys (FRA/n°21) 4-6, 7-6, 6-4

Benjamin Badache @Ben_Badache