Myrtille Georges

Roland-Garros : Pas d'exploit pour Myrtille Georges

Publié le , modifié le

Opposée à Taylor Townsend (73e mondiale) pour sa troisième entrée en lice à Roland-Garros, Myrtille Georges n'a pas réussi à franchir la marche. La Française a pourtant été capable de bousculer son adversaire, malgré un écart de 149 rangs au classement WTA. Des coups bien sentis d'un côté, mais de l'autre, trop d'erreurs évitables. Myrtille Georges s'incline en deux sets (6-4, 6-2). L'Américaine Townsend pourrait tomber sur Simona Halep, tête de série numéro 1, dès le prochain tour.

par notre envoyé spécial Andréa La Perna

Sur la terre-battue du court n°3, adossé à la bruyante Avenue d'Auteuil, Myrtille Georges espérait "prendre du plaisir" avant tout. Elle aura au moins pu montrer de quoi elle était capable devant des gradins acquis à sa cause et baignés d'un soleil qui s'est fait attendre tout au long de la journée.

Myrtille Georges se méfiait de son adversaire, "une adversaire redoutable" selon elle. "Elle fait une bonne saison, elle a gagné deux titres sur terre depuis avril, elle aime frapper fort et elle est gauchère", avait-elle déclaré avant d'aborder la rencontre.

Tournant à la fin du premier set

Dans le premier set, elle a dicté le rythme des échanges jusqu'à son jeu de service à 4-4, sûrement le tournant de la rencontre. Elle concède alors un break au plus mauvais des moments. Pas forcément moins forte dans les échanges, elle est agacée par une décision arbitrale. Un coup puissant de Townsend annoncé faute est déjugé par l'arbitre. 

S'en suit une mésentente. Georges n'est pas d'accord sur la marque montrée par l'arbitre. Les "come on, come on" de la Française n'y changeront rien. Balle de break pour Townsend, aussitôt convertie. Première manche pour l'Américaine, remportée 6-4.

Visiblement marquée par la perte du premier set. La 7e joueuse française est rapidement breakée, dès son deuxième jeu de service de la deuxième manche sur une double faute. Les encouragements du public et ses "allez" lancés à elle-même n'y changeront rien. L'Américaine déroule et s'impose en deux sets 6-4, 6-2, en 1h et 23 minutes.

Andréa La Perna @A_LaPerna