Nishikori face à Chardy
Kei Nishikori se qualifie pour le 3e tour. | Thomas SAMSON / AFP

Roland-Garros : pas de miracle pour Chardy contre Nishikori

Publié le , modifié le

Kei Nishikori n'a pas traîné en route pour venir à bout de Jérémy Chardy sur le court numéro 1. Le Japonais, tête de série numéro 8, a battu le Français 6/3, 6/0, 7/6 en 1h57 de jeu. Il a surtout su profiter de l'énorme trou d'air du Français, qui a perdu 12 jeux de suite. Gêné par son épaule droite, Nishikori a assuré l'essentiel pour se qualifier au troisième tour.

Kei Nishikori n'avait pas particulièrement envie de traîner sur le court n°1. Au premier tour il avait lâché le premier set face à Kokkinakis avant de se reprendre, cette fois Jérémy Chardy n'a même pas eu cette chance. Le 74e mondial a tenu six jeux, pour commencer le match par un 3-3. Il a ensuite sombré de manière spectaculaire pour perdre le premier set 6-3, le deuxième 6-0 et le troisième... 

Le Français a concédé 12 jeux de suite, jusqu'à l'interruption médicale demandée par son adversaire, gêné par des douleurs à l'épaule alors qu'il menait 3-0. Le jeu de service qui a suivi, complètement raté par Nishikori, a permis à Chardy de sauver l'honneur dans le troisième set. Revenu de 0-3 à 5-4, Chardy, huitième de finaliste en 2015, a même poussé son adversaire au tie break, avant de céder. Désabusé, le Français a payé cher ce mauvais passage, qu'il a eu du mal à expliquer : "Cela commence à vous travailler dans la tête, vous commencez à vous poser des questions, vous êtes sur le court, vous ne savez pas comment ajuster votre jeu. Je ne trouvais pas de solution pendant un bon moment. C'est une situation difficile..."

Le Japonais, tête de série n°8, se qualifie en 1h57 et affrontera au troisième tour le Coréen Chung. Gêné par son poignet dans les semaines précédent Roland-Garros, il devra surtout soigner son épaule droite qui a semblé le gêner dans le troisième set. En conférence de presse après la rencontre, Nishikori s'est voulu plutôt rassurant : "J'avais déjà une douleur avant le premier match, que je continue à ressentir. C'est pour cette raison que j'ai demandé de l'aide, j'espère que cela va aller."

Youmni Kezzouf @YoumniK