Roland-Garros : Parry au 2e tour à 16 ans dans le confort de la maison

Publié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
La jeune Française Diane Parry
La jeune Française Diane Parry | MAXPPP - PQR/L'ALSACE - Jean-Marc Loos

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un an après avoir passé le 1er tour des qualifications à 15 ans et sans classement WTA, Diane Parry a cette fois franchi le 1er tour du tableau final. 457e mondiale, elle devient la plus jeune Française à gagner un match à Roland-Garros depuis Alizé Cornet en 2005. Pour elle, rien d'anormal dans un stade qu'elle rejoint toute l'année en trottinette électrique. Ici, elle est chez elle.

"D'habitude, je viens en trottinette électrique. Mais là, ce matin, c'est ma mère qui m'a emmenée en voiture." Vivre à Boulogne-Billancourt présente quelques avantages. Pour Diane Parry, venir à Roland-Garros, c'est presque une promenade dans son salon. "Plus petite, j'allais à l'école juste à côté. Aujourd'hui, je m'entraîne au CNE (Centre national d'entraînement)", situé à quelques encablures de l'enceinte, raconte-t-elle. "Je suis un peu comme chez moi ici." Mais ce lundi 27 mai n'était pas un jour comme un autre. "Pendant Roland-Garros, c'est une autre ambiance", souligne-t-elle.

Aujourd'hui, elle a surtout disputé pour la première fois de sa carrière le 1er tour dans un tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem. A 16 ans, elle a remporté en plus sa première victoire, contre une adversaire qui pointe 385 places devant elle au classement WTA. Un succès en deux sets qui fait d'elle la plus jeune Française à gagner un match à Roland-Garros dans le tableau final depuis Alizé Cornet en 2005. 

Mais ne comptez pas sur elle pour être dans la démesure. "Je suis très contente, très heureuse d'avoir gagné ce 1er tour. J'ai fait un bon match", réagissait-elle en conférence de presse. La voix posée, le regard droit, elle fait fi de la possible pression qui aurait pu s'abattre sur elle. "Je ne me suis pas préparée différemment d'un autre match. J'avais hâte de jouer ce 1er tour, j'avais une grosse envie d'aller sur ce terrain. Je ne ressentais pas plus de stress que ça. Je savais qu'il fallait que je reste très concentrée, très lucide." Elle l'a fait. Pour affronter la première joueuse du Top 20 de sa carrière: Elise Mertens