Le programme du 2 juin
Le programme du 2 juin | AFP

Roland-Garros : Paire pour l'exploit, duel de générations, choc chez les dames, le programme du 2 juin

Publié le , modifié le

Benoît Paire pour l'exploit, duel de générations entre Stefanos Tsitsipas et Stan Wawrinka, choc au sommet chez les femmes entre Muguruza et Sloane Stephens, Roger Federer et Rafael Nadal sur le pont ... la journée de dimanche promet d'être fabuleuse à Roland-Garros, avec les premières affiches des huitièmes de finale. On vous présente les enjeux.

· Le match à suivre : Paire - Nishikori 

C’est l’une des rencontres que l’on avait cochées sur le calendrier en début de quinzaine, et elle aura bien lieu ! Après un parcours remarquable - qui l’a vu éliminé Marius Copil, Pierre-Hugues Herbert et bénéficié de l’abandon de Pablo Carreno Busta, Benoît Paire va croiser la route du Japonais Kei Nishikori, septième joueur mondial, pour une place en quart de finale. 

à voir aussi Roland-Garros : Benoit Paire face au défi Kei Nishikori Roland-Garros : Benoit Paire face au défi Kei Nishikori

Une victoire du Français serait un véritable exploit, d’autant qu’il n’avait jamais atteint la deuxième semaine Porte d’Auteuil. De son côté, le Japonais se présentera sur le court Suzanne Lenglen sans réelles certitudes. Tombeur de Jo-Wilfried Tsonga au deuxième tour, il a livré un énorme combat face à Laslo Djere il y a deux jours, et pourrait payer son manque de fraîcheur. C’est en tout cas sur cet aspect que Benoît Paire devra miser. Titré à Lyon la semaine dernière, le 38e joueur mondial a prouvé cette saison sur terre battue qu’il avait une carte à jouer à Roland, et fera tout pour décrocher ce qui serait l’une des plus belles victoires de sa carrière. 

Court Suzanne Lenglen, après le match Tsitsipas-Wawrinka 

· Le choc de la journée : Tsitsipas - Wawrinka

Voilà une rencontre qui ne manque pas d’intérêt. D’un côté, Stan Wawrinka. Titré à Roland en 2015, l’Hélvète semble retrouver une seconde jeunesse depuis qu’il est revenu de blessure il y a quelques mois. Redescendu à la 28e place mondiale, il a parfaitement négocié ses trois premiers tours, avec un dernier match sensationnel face au Bulgare Grigor Dimitrov (7-6, 7-6, 7-6). Mais il aura fort à faire face à l’un des cadors de la NextGen. A seulement 20 ans, Tsitsipas a déjà tout d’un grand. Demi-finaliste surprise à l’Open d’Australie, il a battu tous les cadors du circuit cette saison, de Rafeal Nadal à Roger Federer, qu’il pourrait d’ailleurs retrouver en quart de finale s’il vient à bout de Wawrinka ce dimanche. 

Court Suzanne Lenglen, après le match Vekic - Konta

à voir aussi Roland-Garros : Tsitsipas écarte Krajinovic et rejoint les huitièmes de finale Roland-Garros : Tsitsipas écarte Krajinovic et rejoint les huitièmes de finale

· Le duel de ces dames : Muguruza - Stephens 

Voilà un duel qui promet. Deux anciennes finalistes de Roland, deux ex-vainqueures de Grand Chelem. Sloane Stephens contre Garbine Muguruza, c’est la grosse affiche de cette première semaine dans le tableau féminin. 7e joueuse au classement WTA, l’Américaine vise un premier titre majeur depuis 2017, et sa victoire à l’US Open. De son côté, l’Espagnole a chuté au 18e rang, mais est toujours aussi redoutable. Ses succès face à Townsend, Larsson, mais surtout Elina Svitolina au troisième tour l’ont bien démontré. Victorieuse Porte d’Auteuil en 2016, elle vise un retour en finale cette saison, après avoir échoué face à Halep en demi l’an dernier. Dans leurs confrontations directes, pas de jaloux, les deux joueuses ont chacune remporté un match. 

Court Philippe-Chatrier, après le match Londero-Nadal

· Le rendez-vous du maître : Federer - Mayer 

Il se ballade depuis le début du tournoi, et cela pourrait bien continuer ce dimanche. Pour ses retrouvailles avec Roland-Garros, Roger Federer a fait les choses bien, très bien même. En s’imposant très facilement lors de ses trois premiers tours, sans concéder le moindre set, le Suisse s’est ouvert la voie royale vers les huitièmes de finale. Pour continuer sur la même lancée ? Rien n’est moins sûr. Le numéro 3 mondial sera opposé à un adversaire coriace ce dimanche, et son match ne devrait pas avoir grand chose de comparable aux précédents. Et pour cause, Leonardo Mayer a surpris son monde depuis le début de la quinzaine, se payant successivement son compatriote argentin Diego Schwartzman, puis Nicolas Mahut au troisième tour. Il ne lâchera rien face au maire Roger, et rien que pour cela, on demande à voir ! 

Court Philippe-Chatrier, après le match Kanepi-Martic