Osaka Roland-Garros
Naomi Osaka s'est imposée face à Victoria Azarenka, ce jeudi. | Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

Roland-Garros : Osaka passe la barrière Azarenka dans la souffrance

Publié le , modifié le

Naomi Osaka s’est une nouvelle fois fait peur. Après un début de match compliqué, Naomi Osaka a réussi à se régler et à se défaire de Victoria Azarenka en trois sets (4-6, 7-5, 6-3) en 2h50 de jeu. C'est au troisième set que la numéro 1 mondiale a réellement réussi à imposer son jeu et lâcher ses coups.

Le début de la quinzaine parisienne est vraiment compliqué pour la numéro 1 mondiale. Déjà en difficulté lors du premier tour, Naomi Osaka a récidivé contre Victoria Azarenka. Certes, la Biélorusse et 43e mondiale a produit un beau jeu, très agressif et varié, et la Japonaise a eu du mal à trouver des solutions. Ses beaux coups gagnants ont parfois été éclipsés par ses fautes directes, trop nombreuses (43 sur l'ensemble du match). La première moitié de ce match a été marquée par l'irrégularité de la numéro 1, notamment sur ses tentatives de volée, peu réussies.

Victoria Azarenka a souvent  poussé Naomi Osaka à la faute, en maintenant une belle défense. Complètement passée à travers du premier set (menée 5-1), elle a clairement haussé son niveau de jeu au deuxième. 

Le troisième set libérateur pour Osaka

C'est dans le troisième set qu'elle s'est imposée en maîtresse du jeu et en faisant moins de fautes directes. Elle a notamment trouver des solutions dans la diagonale revers, un coup qui lui faisait défaut au début du match.

"Je suis très heureuse d'avoir remporté ce match. J'ai été un peu chanceuse, ce fut un match difficile", a réagit Osaka, après son match avant de remercier ses proches et le public parisien. 

Mais Naomi Osaka a prouvé qu'elle n'était pas numéro 1 mondiale par erreur. Elle signe en effet un bel exploit en remportant sa 16e victoire consécutive en Grand Chelem. A titre de comparaison depuis 2002, seule Serena Williams a fait mieux avec 33 victoires d'affilées.