Roland-Garros : Novak Djokovic passe sans trembler et se qualifie pour les quarts de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Djokovic
Novak Djokovic, le 5 octobre, face à Karen Khachanov. | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Novak Djokovic s'est qualifié facilement pour les quarts de finale de Roland-Garros ce lundi. Sur le court Philippe-Chatrier, le Serbe n'a rien laissé au Russe Karen Khachanov, numéro 15 mondial. Pour son premier test depuis le début du tournoi face à une tête de série, le numéro 1 mondial a déroulé son jeu sans vaciller (6-4, 6-3, 6-3) pour accéder au tour suivant.

Le suspense n'aura pas été intense sur le court Central ce lundi après-midi. Novak Djokovic a produit un jeu bien trop fort pour Karen Khachanov. Pour son premier vrai test Porte d'Auteuil, Novak Djokovic a donc tenu son rang. Opposé à sa première tête de série (16), et après avoir affronté les 80e, 66e puis 153e mondiaux aux tours précédents, le Serbe n'a laissé aucun espoir au Russe de s'imposer. Même si ce dernier n'est pas très à l'aise, d'ordinaire, sur la terre ocre, il avait pourtant montré de bien belles dispositions depuis le début de tournoi. Notamment en s'imposant face à Cristian Garin au tour précédent, le Chilien étant un vrai spécialiste de cette surface, et récent demi-finaliste à Hambourg. Mais ses bonnes sensations n'ont pas suffi à arrêter le numéro 1 mondial, obsédé par sa conquête d'un nouveau titre à Roland-Garros. 

Une fin de match expéditive

Si le premier set fut un peu accroché entre les deux joueurs, ce fut bien le seul. Lors de la première manche, Karen Khachanov a bien bataillé face au numéro 1 mondial mais il y a laissé des plumes. Novak Djokovic est resté fidèle à lui-même avec son jeu régulier, sans presque aucune faute directe (seulement 6) sur l'ensemble de la première manche, et 15 coups gagnants. Le Russe a résisté tant qu'il a pu mais n'a réussi que 8 coups gagnants, trop juste pour mettre en difficulté le Djoker. 

Le deuxième set fut, plus expéditif sur le papier, mais plus serré dans les statistiques. Les deux joueurs ont tous les deux réalisés 11 coups gagnants, et presque le même nombre de fautes directes, 12 pour Djokovic, 10 pour Khachanov. Malgré un public davantage derrière Khachanov que Djokovic, les encouragements ne lui ont pas suffi pour prendre l'ascendant sur le numéro 1 mondial, imperturbable. La troisième et dernière manche a été similaire aux deux précédentes, peu de fautes directes de chaque côté, la différence a eu lieu sur l'attaque avec 18 coups gagnants pour le Serbe contre 12 pour le Russe, ainsi qu'une différence sur les retours gagnants (51% pour Djokovic contre 39% pour Khachanov) qui a suffi à faire basculer le match en faveur de "Nole". 

Aucun set perdu

Le Serbe n'a toujours pas perdu un set depuis le début de la quinzaine, tout comme Rafael Nadal, et montre match après match sa montée en puissance. Il rencontrera en quart de finale le vainqueur du duel Pablo Carreno Busta vs Daniel Altmaier