Novak Djokovic
Grâce à un tennis offensif, le numéro 1 mondial a tranquillement passé le premier tour. | Thomas SAMSON / AFP

Roland-Garros : Nadal et Djokovic déroulent, Thiem lâche un set

Publié le , modifié le

A l'image de son dauphin, Rafael Nadal qui s'est défait un peu plus tôt en trois petits sets de l'Allemand Yannick Hanfmann, le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic n'a pas fait durer le suspense sur le court Philippe-Chatrier.

La balade de Djokovic

Le Serbe s'est parfaitement extirpé du piège. Face au Polonais Hubert Hurkacz, tombeur cette saison de Thiem à Miami et de Kei Nishikori par deux fois (Dubaï, Indian Wells), Novak Djokovic encore en rodage a fait admirer sa palette et s'est tranquillement imposé (6-4, 6-2, 6-2) au bout d'1h36 de jeu.

Pour la première confrontation entre les deux hommes, le Polonais qui consacrait sa deuxième participation au premier de Roland Garros, a offert par sa résistance au court Philippe-Chatrier plusieurs échanges spectaculaires. Cependant, Djokovic s'est montré trop fort sur les points importants n'offrant pas une seule balle de break à son adversaire lors du premier set. Impérial à la volée (12/14), le Serbe a brillé par ses amortis.

Retour sur la qualification de Djokovic pour le deuxième tour

Nadal comme une évidence

Le Nadal express est lancé. L'Espagnol, roi de Roland, n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour Yannick Hanfmann (180e mondial). Après deux premiers jeux disputés, le Majorquin a fait parler son lift, un service fracassant et quelques amortis bien sentis pour expédier son premier match en trois sets (2-6, 1-6, 3-6).

L'Allemand souvent débordé n'a rien pu faire. Il a gratifié le court central de plusieurs coups droits explosifs, mais a été trop souvent poussé à la faute pour espérer mieux. De son côté, Nadal confirme ses excellentes dispositions après sa victoire à Rome face à Novak Djokovic. Il sera opposé au vainqueur de Laaksonen-Martinez Portero au deuxième tour.

Rafael Nadal n'a pas forcé pour écarter Yannick Hanfmann

Thiem en rodage

Contrairement à ses deux compères grands favoris au titre suprême, l'entrée en lice de Dominic Thiem (N.4) dans le tournoi de la Porte d'Auteuil n'a pas été une promenade de santé face à l'Américain Tommy Paul (131e). S'il s'est adjugé le premier set tout en maîtrise (6-4) la suite a été bien plus compliquée pour l'Autrichien. La machine s'est déréglée. Timoré dans les échanges, Thiem alignait les fautes directes et ne parvenaient pas à se procurer une seule balle de break.

Mené (0-4) dans le tie-break de la troisième manche, l'Autrichien renversait alors la tendance pour revenir à hauteur, puis arracher le set (7-5). La clé du match. Le quatrième et dernier set sera à sens unique (6-2) pour Thiem. Le numéro 4 mondial retrouvera au prochain tour Alexander Bublick (N.91) tombeur de Rudolf Molleker (N.173).  

Retour sur la qualification de Dominic Thiem