Naomi Osaka
Osaka est méconnaissable depuis son titre à Melbourne. | AFP

Roland-Garros : Naomi Osaka souffre face à Schmiedlova mais passe au 2e tour

Publié le , modifié le

Une des attractions principales de Roland-Garros a failli sortir dès le premier tour. Méconnaissable, Naomi Osaka a bataillé pour venir à bout de Anna Karolina Schmiedlova, 90e joueuse mondiale. La Japonaise, numéro 1 mondiale, a eu besoin de trois sets (0-6, 7-6, 6-1) et d'1h54 de jeu pour rallier le deuxième tour, où elle retrouvera Victoria Azarenka.

Où est passée la numéro 1 mondiale ? Naomi Osaka est méconnaissable depuis son sacre à l'Open d'Australie cette année. La Japonaise qui disait être de retour à 100% au moment d'aborder Roland-Garros, a eu toutes les peines du monde pour battre Anna Karolina Schmiedlova, 90e joueuse mondiale, au 1er tour. 

A deux doigts de vaciller

Au moment d'entrer sur le court Philippe Chatrier, elle n'aurait pas pu rêver pire entrée en matière. Ultra-favorite, elle a subi un 6-0 avec une succession hallucinante de fautes directes (23) alors qu'en face, son adversaire n’a pas forcé (un seul coup gagnant). Il faut remonter au 2e tour du tournoi de Rome l’an passé pour retrouver la trace d’une bulle concédée par la joueuse de 21 ans. C’était face à une pointure, Simona Halep, et Osaka n’était alors que 21e au classement WTA.

à voir aussi Déprime, blessures à répétition, mauvais résultats : Pour l'instant, Naomi Osaka n'arrive pas à assumer son statut Déprime, blessures à répétition, mauvais résultats : Pour l'instant, Naomi Osaka n'arrive pas à assumer son statut

Si elle a redémarré la machine dans la deuxième manche en menant 3-0, elle a vu son adversaire revenir à 3-3 après une interruption de cinq minutes causée par la pluie. A deux doigts de vaciller, elle s’est employée pour effacer deux breaks successifs (5-4, 6-5), arracher un tie-break, puis un dernier acte. Osaka s'est alors un peu débloquée, retrouvant des couleurs pour empocher facilement la troisième manche (6-1). Elle retrouvera Victoria Azarenka au deuxième tour.

De son côté, Schmiedlova s'est montrée frustrée en conférence de presse. La Slovaque a refusé de voir le côté positif de sa prestation (du moins, pour l'instant). "Tout le monde a vu que cela s'est joué à rien et c'est une défaite extrêmement douloureuse (...). J'aurais pu gagner aujourd'hui", a-t-elle regretté.