Roland-Garros : Nadia Podoroska devient la première joueuse issue des qualifications à se hisser en demi-finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Nadia Podoroska
Nadia Podoroska a réalisé l'exploit de se qualifier en demi-finale de Roland-Garros. | Rob Prange/Shutterstock/SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Nadia Podoroska vient de réaliser un véritable exploit. L'Argentine numéro 131e mondiale, issue des qualifications, a éliminé Elina Svitolina, tête de série numéro 3 (6-2,6-4). Pour sa première qualification en demi-finale à Roland-Garros, la joueuse a tout simplement réalisé une performance et est entrée dans l'histoire en devenant la première joueuse issue des qualifications de l'ère Open à se qualifier pour les demi-finales.

Rappelez-vous de ce nom : Nadia Podoroska. Il se pourrait bien que cette Argentine, 131e mondiale, fasse encore parler d'elle. Nadia Podoroska a éliminé ce mardi Elina Svitolina, tête de série numéro 3, en deux sets. Au-delà d'avoir sorti une tête de série, têtes de série qui tombent d'ailleurs comme des mouches dans le tableau féminin depuis le début du tournoi, Nadia Podoroska vient d'entrer dans l'histoire pour son premier Roland-Garros. Cette joueuse encore inconnue il y a quelques jours vient de se révéler aux yeux du grand public. 

Issue des qualifications, elle en est déjà à son huitième match. Nadia Podoroska est ainsi la première femme argentine à atteindre le cercle des huit dernières joueuses qualifiées à Paris depuis la demi-finale de Paola Suárez en 2004. Elle est surtout devenue la première joueuse de l'ère Open, soit depuis 1968, issue des qualifications à accéder aux demi-finales à Roland-Garros. Avant elle, neuf autres joueuses ont tenté d'arriver à ce stade, en vain. 

à voir aussi Roland-Garros : Tête de série N.3, Elina Svitolina tombe sous les coups de l'Argentine Nadia Podoroska, 131e joueuse mondiale Roland-Garros : Tête de série N.3, Elina Svitolina tombe sous les coups de l'Argentine Nadia Podoroska, 131e joueuse mondiale

L'avant dernière joueuse la moins bien classée 

Nadia Podoroska n'est pas à une statistique prêt. Elle est l'avant dernière joueuse la moins bien classée, devant Martina Trevisan (N°159), à poursuivre son parcours à Roland-Garros. Il ne reste que Sofia Kenin (N°6), Petra Kvitova (N°11) dans le top 20. Les autres joueuses sont classées au-delà la 50e ou de la 100e place. En demi-finales, elle rencontrera soit l'Italienne Martina Trevisan ou la Polonaise Iga Swiatek, tombeuse de Simona Halep, la numéro 2 mondiale.