Rafael Nadal

Roland-Garros : Bousculé par Bolelli, Nadal file au deuxième tour

Publié le , modifié le

L'ogre de l'ocre passe le premier tour du tournoi parisien avec quelques difficultés. Dans un match en deux temps interrompu par la pluie, l'Italien Simone Bolelli a su rester combatif et a bien chahuté Rafael Nadal. Mais le roi de la terre battue a fini par dominer le 130e joueur mondial pour son entrée dans le tournoi en 6-4, 6-3, 7-6 à l'issue d’un tie-break magnifique.

L’Espagnol n’a jamais été aussi proche de perdre son premier set depuis 2015 et son quart de finale face à Novak Djokovic. Ce lundi soir, Simone Bolelli et Rafael Nadal ont été coupés dans leur élan dans le troisième set (6-4, 6-3, 0-3) à cause d'une pluie définitivement persistante. Pour cette seconde partie de rencontre, ce mardi après-midi, l'ogre de l'ocre a su garder le lead sur un Simone Bolelli pourtant très combatif au sein d'un court Chatrier bondé et très largement derrière le numéro 1 mondial. 

L'Italien aux faux airs de Thiago Motta semble d'ailleurs avoir gardé la même stratégie qu'hier : agresser le Majorquin lors de chaque frappe de balle. Et il ne manquait pas d'atout pour déranger un Nadal très rarement bousculé, il faut le dire. Son atout principal ? Un revers quasi inarrêtable dont il a largement fait usage face à l'Espagnol et un coup droit dévastateur. Mais le 130e joueur mondial avait aussi et surtout une envie débordante de mettre à mal Nadal et n'a pas hésité à prendre des risques en jouant avec cran. Un match de haut vol comme on aime les admirer au sein des Internationaux de France. 

Simone Bolelli a été repêché après le forfait de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov. Les deux hommes s'étaient déjà affrontés cinq fois avant cette rencontre 2018. Et Nadal n'avait perdu qu'un seul set en cinq confrontations avec l'Italien, ancien 36e mondial (son meilleur classement, en 2009) désormais 130e. 

Chloé Joudrier