Roland-Garros : Murray assure l’essentiel

Roland-Garros : Murray assure l’essentiel

Publié le , modifié le

Victorieux en quatre manches du Russe Andrey Kuznetsov (6-4, 4-6, 6-2, 6-0), Andy Murray a gagné sans convaincre. Loin de son meilleur niveau, le numéro 1 mondial doit profiter des premiers tours pour engranger de la confiance et effectuer les réglages nécessaires. Le Britannique, finaliste en 2016, possède un tableau idéal pour monter en puissance.

Andy Murray n’a jamais remporté les Internationaux de France. Il a toujours manqué à l’Ecossais un peu de souffle et un soupçon de talent pour déborder les meilleurs terriens (Nadal et Djokovic à deux reprises plus Ferrer lors de ses cinq dernières venues à Paris). Murray possède de nombreux atouts pour enfin gagner Roland-Garros mais il évolue très loin de son niveau de la seconde moitié de 2016 qui lui a permis d’accéder au trône sur le fil.

Le double vainqueur de Wimbledon avait poussé Novak Djokovic aux cinq sets en 2015 en demi-finales et il avait bien commencé sa finale face au Serbe l’an dernier avant de décliner, victime d’un Nole éblouissant. Il n’a pas réalisé de prouesses cette saison, se contentant d’un titre à Dubaï. Sorti par Mischa Zverev dès les huitièmes de finale à Melbourne, le leader en danger du tennis mondial sait qu’il doit scorer très gros Porte d’Auteuil pour espérer terminer dans le top 3 en fin de saison.En a-t-il les moyens actuellement ? That is the question…