Roland-Garros : Moutet crée l'exploit contre Pella et se qualifie pour le 3e tour

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Corentin Moutet.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est un exploit retentissant qu'a signé Corentin Moutet ce mercredi sur le court n°7 : le Français, 110e mondial, a délivré une prestation remarquable pour écarter l'Argentin Guido Pella, 23e à l'ATP, lors du deuxième tour de Roland-Garros (6-3, 6-1, 2-6, 7-5). Autoritaire et très offensif, Moutet a joué avec ses armes dans ce duel de purs gauchers. Asphyxiant Pella dès l'entame de la partie, le Français n'a lâché la bride que dans le troisième set. Il affrontera son compatriote Richard Gasquet ou un autre Argentin, Juan Ignacio Londero, au troisième tour.

Il l'a fait ! Après plus de 2h31 de combat face à Guido Pella sur un court n°7 chauffé à blanc et acquis à la cause du Français, Corentin Moutet a réalisé l'exploit de ce début de deuxième tour de Roland-Garros (6-3, 6-1, 2-6, 7-5). Le 110e mondial sort la tête de série n°23 et rallie pour la première fois le troisième tour du tournoi du Grand Chelem parisien. Une performance qui pourrait le voir défier son compatriote Richard Gasquet au troisième tour en cas de victoire face à Juan Ignacio Londero.

Moutet se détache d'entrée

Dans ce duel de gauchers, Corentin Moutet a de suite mis toutes les chances de son côté en breakant d'entrée l'Argentin, qui répliquera un jeu plus tard. Le bras de fer pouvait débuter. Solide en fond de court, le tricolore se met à dicter l'échange. Il prend plus de risques, fait moins de fautes et s'appuie sur un jeu de service très solide pour s'octroyer la première manche 6-3. 

Le deuxième set sera du même acabit : dépassé, Guido Pella cède face à la justesse du Français en multipliant les fautes directes (9 contre 2). 6-1, un vrai récital.

Pella réagit, le Français tremble mais parvient à conclure

Le troisième set marquera un coup d'arrêt pour Corentin Moutet. Breaké d'entrée par Pella, le Français subit les coups de semonce de l'Argentin en coups droits. Beaucoup moins juste (12 fautes directes contre 3), il laisse filer pour - l'espère-t-on - conclure dans la quatrième manche.

Effectivement, Moutet retrouve sa qualité de jeu exposé en début de partie pour faire le trou. À 5-0, on croit alors que les jeux sont faits. Mais la pression semble alors le gagner au moment de conclure. À 5-2, le Français manque deux balles de match et voit Guido Pella retrouver de la confiance, allant jusqu'à remonter à 5-5. Mais le 110e mondial fera une dernière fois le break pour s'offrir le plus beau succès de sa carrière à Roland-Garros. À tout juste 20 ans, Corentin Moutet a déjà réussi son tournoi.