Monfils course RG 2014
Gaël Monfils court vers son quart de finale à Roland-Garros | PATRICK KOVARIK / AFP

Roland-Garros : Monfils en quarts

Publié le , modifié le

Gaël Monfils s'est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros. Le Français n'a jamais tremblé face à l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez et s'est imposé en trois sets 6-0, 6-2, 7-5. Au prochain tour, il sera opposé à l'Ecossais Andy Murray, tombeur de Fernando Verdasco 6-4, 7-5, 7-6 (3).

C'est le premier quart de finale en Grand Chelem pour Gaël Monfils depuis 2011. Peut-être le plus inattendu au vu de sa préparation tronquée par sa blessure à la cheville. Le match n'a vraiment existé que dans le troisième set. Avant cela, Garcia-Lopez a commis trop de fautes pour peser sur la rencontre. C'est certainement dû à son inexpérience du plus haut niveau. Son premier huitième de finale à 30 ans (il aura 31 ans dans deux jours, ndlr) était un évènement terriblement stressant. Son bras en a tremblé pendant une bonne heure. "Quand un joueur joue bien et qu'un autre, comme moi aujourd'hui, ne joue pas à son niveau qui est le sien depuis plusieurs semaines, cela donne un match très déséquilibré, a reconnu Garcia-Lopez. Mais il a été solide quand il le fallait et il m'a agressé quand il le fallait."

En costaud avant Murray

Juste physiquement, Monfils a profité de l'aubaine pour s'emparer des deux premières manches 6-0, 6-2. A l'expérience, Monfils a appuyé où il fallait. Sa défense irréprochable et sa patience ont le plus souvent conduit l'Espagnol a commettre la faute (46 fautes au total). Il a également tenu bon quand Garcia-Lopez a refait surface dans la 3e manche. Il était hors de question de remettre le 41e mondial sur les rails. Sa démonstration au 1er tour contre Wawrinka avait mis les Français en alerte. Monfils a serré le jeu et attendu le dernier moment pour placer la dernière banderille. Un break à 5-5 et un service irréprochable derrière. Du Monfils très solide ! La fête n'est pas finie puisque, mercredi, le Français croisera le fer avec Andy Murray qui a battu Fernando Verdasco en trois sets (6-4, 7-5, 7-6). Un duel épique en perspective. L'Ecossais en salive déjà. "Je connais Gaël depuis longtemps. C'est un joueur très spectaculaire. Il est si fun à regarder. Il y aura un gros combat physique." Monfils sera dans la peau de l'outsider. Une position qu'il affectionne.

VIDEO : L'interview de Gaël Monfils

VIDEO : Monfils passe le cap des 8e

VIDEO : Monfils remporte le 2e set

VIDEO : Monfils remporte le 1er set

Xavier Richard @littletwitman