Kristina Mladenovic combative avec Timea Babos à Roland-Garros
Kristina Mladenovic combative avec Timea Babos à Roland-Garros | FFT - CORINNE DUBREUIL

Roland-Garros : Mladenovic, un deuxième sacre à Paris en double dames pour la nouvelle N.1 mondiale

Publié le , modifié le

Pour la deuxième fois de sa carrière, Kristina Mladenovic a remporté le double féminin de Roland-Garros. Associée à Timea Babos, elle a dominé le duo chinois Duan-Zheng 6-2, 6-3. C'est le troisième titre en Grand Chelem de la Française dans sa carrière en double dames. Elle devient ainsi N.1 mondiale en double, après avoir déjà occupé le premier rang mondial en simple juniors. Ce n'est que la 2e Française à être leader du tennis mondial en double, 19 ans après Julie Halard-Decugis.

Un titre en juniors, et un deuxième en double dames. Kristina Mladenovic aime décidément bien la terre battue parisienne. Elle collectionne les titres, même s'il manque peut-être le plus important, ou en tout cas le plus médiatisé: celui en simple. 

En 2016, elle avait remporté le double féminin à Roland-Garros avec celle qui était alors sa copine, Caroline Garcia. Trois ans après, elle s'impose de nouveau, mais cette fois avec la Hongroise Timea Babos, sa meilleure amie qu'elle connaît depuis leurs 12 ans. Nées toutes deux à quatre jours d'écart, les deux jeunes filles ont uni leur destin sur le circuit depuis le début de la saison 2018. Pour le meilleur.

Mladenovic impériale au filet, Babos en fond de court

Car les deux joueuses se complètent parfaitement. Impériale au filet, la grande Française (1.84m) a trouvé en la Hongroise une solide partenaire du fond du court. Tête de série N.2 du tournoi, ce duo avait perdu en finale de l'Open d'Australie en début de saison, là où elles avaient gagné leur premier titre ensemble en 2018. Mais à Paris, pas de faux-pas final. 

Contre les Chinoises Duan Yingying (68e mondiale en double) et Zheng Saisai (101e), la paire franco-hongroise n'a pas tremblé. Si elles ont dû s'accrocher en début de rencontre, avant de prendre la mesure de leurs adversaires en réalisant le break pour mener (4-2) sur une superbe volée de coup droit bloquée de la Française. Sur un enchaînement de deux points similaires, avec un passing-shot de coup droit le long de la ligne de Mladenovic puis un de revers le long de la ligne de Babos, elles s'emparaient de la première manche 6-2 en 33 minutes de jeu.

Un 5e titre en Grand Chelem pour Mladenovic

Dans la deuxième manche, là-aussi le combat était féroce jusqu'à ce que les têtes de série N.2 ne s'emparent de l'engagement adverse pour mener (3-1). La suite, c'était leur logique victoire en 1h10.

Pour Kristina Mladenovic, assurée de devenir pour la première fois de sa carrière N.1 mondiale en double avant même cette finale, c'est un nouveau sacre majeur. Elle remporte ainsi son 5e titre en Grand Chelem: le troisième en double dames (Roland-Garros 2016, Australie 2018, Roland-Garros 2019), alors qu'elle en compte deux en double mixte avec le Canadien Nestor (Wimbledon 2013 et Australie 2014). Et il faut ajouter également six finales perdues en mixte et en dames.

Pour couronner le tout, elle devient la deuxième joueuse française de l'ère Open à devenir N.1 mondiale. Seule Julie Halard-Decugis avait atteint cette position pour un total de 14 semaines en 2000. A Paris, elle se rapproche de la recordman des victoires tricolores, Françoise Durr, qui avait remporté le tournoi en double dames à quatre reprises dans sa carrière dans l'ère Open (entre 1968 et 1971).