Roland-Garros : malgré l'annulation des matchs, les spectateurs gardent le moral

Roland-Garros : malgré l'annulation des matchs, les spectateurs gardent le moral

Publié le , modifié le

Comme il y a seize ans jour pour jour, tous les matches ont été annulés ce lundi à Roland-Garros à cause de la pluie. Cette annonce survenue en début d’après-midi a forcément déçu l’ensemble des spectateurs venus assister aux matches du jour. Pour autant, les allées ne désemplissent pas et les détenteurs de billets gardent leur bonne humeur.

Qu’importe la pluie, devant le stand BNP Paribas la We Are Tennis Fan Academy a sorti trompettes et tambours pour faire oublier à tous les fans de tennis leur déception. La chorégraphie est bien rôdée et les dizaines de spectateurs amassés autour de cette fanfare improvisée semblent apprécier le spectacle. Parmi eux, Alex a fait le voyage en bus de Saint-Malo à la Porte d’Auteuil dans la nuit et a du mal à cacher sa déception « On est partis à 4h pour arriver là à 10h30, on a attendu toute la matinée que les matchs débutent, c’est ça le plus long. J’aurais aimé voir ne serait-ce que quelques échanges. » Malheureusement pour lui, cela n’a pas été le cas et il ne lui reste plus qu’à rentrer en Ile-et-Vilaine. « Là encore, je dois attendre que le chauffeur du bus ait effectué ses neuf heures de repos, on est pas partis avant 20h ». Alors pour tuer le temps, Alex profite de l’ambiance dans les allées de Roland-Garros et fulmine contre l’absence de courts couverts : « On se demande quand même ce qu’ils attendent pour faire un toit. »

Activer le plan B

Abrités au niveau du court Philippe-Chatrier, Dominique et Vanessa, venus de Poissy, font eux contre mauvaise fortune bon cœur : « On a pris la nouvelle avec le sourire, de toute manière face à la météo on ne peut pas faire grand-chose. C’est juste dommage pour Vanessa parce que c’était son premier Roland mais on reviendra l’année prochaine ! » Le couple a été informé par les organisateurs que le remboursement des billets se ferait via internet et, s’ils ne peuvent pas accéder aux courts, ils comptent bien passer leur après-midi dans les allées : « On va faire les boutiques et profiter de l’ambiance, on n’est pas venus pour rien ! »

Un peu plus loin, Michael, Marseillais étudiant à Paris, garde lui aussi sa bonne humeur : « C'est mon premier Roland-Garros alors forcément je suis un peu déçu qu'il soit gâché par la pluie et les abandons des têtes d'affiches. Après, l'ambiance est quand même sympathique et puis tant qu'il reste un Français dans la compétition, tout n'est pas perdu » Avec un peu de chance et une météo favorable, Richard Gasquet devrait jouer son quart de finale demain face à Andy Murray. Et comme dit le proverbe, après la pluie vient le beau temps.

Marine Couturier @Marine_Ctrier