Roland-Garros : Lucas Pouille s'impose sans forcer face à Simone Bolelli

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Lucas Pouille
Lucas Pouille | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lucas Pouille déroule pour son entrée en lice Porte d'Auteuil. Opposé à l'Italien Simone Bolelli au premier tour, le N.2 français n'a pas eu à forcer son talent et s'est logiquement imposé en trois sets (6-3, 6-4, 7-5). Il se rassure après son début de saison difficile sur terre battue et prend rendez-vous avec Mikhail Kukushkin ou Martin Klizan au prochain tour.

Lucas Pouille débute bien. Méconnaissable cette saison depuis sa demi-finale surprise à l'Open d'Australie en janvier, le protégé d'Amélie Mauresmo n'a pas manqué ses retrouvailles avec Roland-Garros ce mardi. Il s'est imposé au premier tour face à l'Italien Simone Bolelli, 187e joueur mondial, en trois manches (6-3, 6-4, 7-5) et lance donc idéalement sa quinzaine sur terre. Il affrontera Mikhail Kulushkin ou Martin Klizan pour une place au troisième tour. 

Jamais Lucas Pouille  n'aura semblé en difficulté dans ce match. Largement favori face un Italien qui n'a pas fait mieux qu'un quart de finale au Challenger de Sofia Antipolis cette saison, le 26e joueur mondial a déroulé pendant trois manches. Pas du tout gêné par la fine pluie tombée pendant un peu plus d'une heure sur le court Suzanne Lenglen, le N.2 français a parfaitement tenu son service et breaké quand il le fallait pour faire la différence. 

50% de balles de break converties

Sérieux et appliqué, le natif de Grande-Synthe s'est montré très efficace au service, avec 60% de réussite sur sa première balle sur l'ensemble de la partie. Très peu mis en difficulté sur sa mise en jeu, il a su faire vaciller Bolelli dans les bons moments. Avec 3 balles de break converties sur 6 au total, contre 0 pour son adversaire, Lucas Pouille a logiquement pris les devants à la fin de chacun des trois sets. 

6-3 dans la première manche, 6-4 dans la seconde, le Français a accéléré quand il le voulait dans cette partie, tandis que son adversaire ne semblait pas en mesure de suivre la cadence. Bolelli a bien montré un semblant de révolte dans le troisième set - l'Italien aurait pu se procurer une balle de break à 3-3 - mais il a à chaque fois vu son adversaire se reprendre, en assurant sur son service (4 aces pour Pouille). Le demi-finaliste du dernier Open d'Australie s'est finalement imposé 7-5 dans le dernier acte et peut se rassurer quant à son niveau de jeu pour la suite. Il a rendez-vous avec Mikhail Kukushkin ou Martin Klizan au deuxième tour.