Marco Cecchinato s'effondre : il est en demi-finale de Roland-Garros !
Marco Cecchinato s'effondre : il est en demi-finale de Roland-Garros ! | Eric FEFERBERG / AFP

Roland-Garros : le récap' du mardi 5 juin

Publié le , modifié le

Cette première journée des quarts de finale de Roland-Garros a rendu son verdict. La sensation du jour est venue de Marco Cecchinato, 72e mondial et tombeur improbable de Novak Djokovic en quatre sets. Dans l'autre match des hommes, Dominic Thiem a dominé un Zverev diminué. Chez les femmes, il y aura une Américaine en finale. Madison Keys et Sloane Stephens se sont imposées respectivement face à Yulia Putintseva et Daria Kasatkina.

• Cecchinato - Djokovic : la sensation

S'il y a un nom à retenir de ce Roland-Garros 2018, c'est définitivement le sien : Marco Cecchitano. Après avoir éliminé Carreno Busta (11e) et Goffin (8e), le 72e mondial a réalisé l'immense exploit de sortir en quatre sets Novak Djokovic (22e), vainqueur en 2016 (6-3, 7-6, 1-6, 7-6).

Il devient le premier Italien depuis 1978 à atteindre les demi-finales, et espère désormais rallier la finale, peut être face à Rafael Nadal. Avant cela, il devra écarter Dominic Thiem, triple demi-finaliste consécutif.

• Thiem-Zverev : la logique

Face à un Alexander Zverev émoussé physiquement et visiblement gêné à la cuisse, Dominic Thiem a facilement rallié sa troisième demi-finale de suite à Roland-Garros (6-4, 6-2, 6-1). L'Autrichien, aérien et dominateur, n'a pas laissé exister celui qui l'avait battu en finale à Madrid le 13 mai dernier.

Il aura face à lui un homme qui n'a rien à perdre. Révélation du tournoi, Cecchinato jouera crânement sa chance en demie face au 8e mondial, désormais grand favori pour retrouver Rafael Nadal en finale, le 10 juin prochain.

• Putintseva - Keys : la puissance

C'est une opposition de style à laquelle ont pu assister les spectateurs du court Suzanne-Lenglen. Le premier quart de finale du tableau féminin a tenu toutes ses promesses entre Madison Keys et Yulia Putintseva. Le jeu décisif, remporté par l'Américaine dans la première manche, représente presque à lui seul l'intégralité d'une rencontre très serrée. Au final, c'est la prise de risques (et la puissance) de la 13e mondiale qui a payé (7-6 (7-5), 6-4).

Sa demi-finale face à sa compatriote Sloane Stephens sent la poudre au regard de leur dernier affrontement en finale de l'US Open l'an passé. Ça risque de taper fort et juste jeudi après-midi.

• Stephens - Kasatkina : l'expérience

Pour son premier quart de finale en Grand Chelem, la jeune Russe Daria Kasatkina (21 ans) n'a pas démérité. Mais il y avait une classe d'écart ce mardi entre la tsarine et Sloane Stephens (6-3, 6-1). La n°10 mondiale a été épatante et a su serrer le jeu dans les moments importants. Impeccable en défense, tranchante en contre, l'Américaine n'a donné aucun point gratuit à son adversaire du jour, qui a progressivement craqué physiquement et mentalement.

Stephens a récité son tennis. Et Madison Keys, vainqueure un peu plus tôt, a tout vu. Il lui faudra être beaucoup plus forte qu'à Flushing Meadows pour tenter de rejoindre sa première finale à Roland-Garros. Le duel entre américaines promet en tout cas d'être alléchant.

France tv sport @francetvsport