Roland-Garros : le choc Tsitsipas-Rublev, Djokovic attend Carreno Busta et rude défi pour Siegemund... le "set à suivre" de la 11e journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Stefanos Tsitsipas
Stefanos Tsitsipas, lors de sa qualification pour les quarts de finale, le 5 octobre. | Michel Euler/AP/SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Andrey Rublev défie Stefanos Tsitsipas, Pablo Carreno Busta prend rendez-vous avec Novak Djokovic, Kenin et Collins pour un duel 100% américain et Laura Siegemund qui s'attaque à sa première tête de série : voici la sélection des matches à ne pas manquer pour la 11e journée de cette édition 2020.

à voir aussi Roland-Garros : Kvitova, Tsitsipas, Kenin, Djokovic... Le programme complet de ce mercredi 7 octobre Roland-Garros : Kvitova, Tsitsipas, Kenin, Djokovic... Le programme complet de ce mercredi 7 octobre

Andrey Rublev, un piège pour Stefanos Tsitsipas ? 

En dehors de son premier match difficile, gagné en cinq sets face à Jaume Munar, Stefanos Tsitsipas tête de série numéro 5, a déroulé la suite de son tournoi sans perdre aucun set. Victorieux de Grigor Dimitrov, Stefanos Tsitsipas a rejoint pour la première fois de sa carrière les quarts de finale à Roland-Garros et devient également le premier Grec à atteindre ce niveau de la compétition Porte d'Auteuil. Toutefois, malgré un début de tournoi solide, il devra se méfier du Russe Andrey Rublev, tête de série numéro 13. D'autant plus que lors de leur dernier affrontement il y a une semaine au tournoi de Hambourg, tournoi sur terre battue, c'est le Russe qui avait remporté la victoire.

Si au tour précédent, Andrey Rublev n'a pas produit son meilleur tennis de la quinzaine, il a malgré tout assuré sa qualification en quart. Après avoir perdu le premier set, le Russe s'est repris et gagné le deuxième match marathon de son tournoi, avec plus de quatre heures de jeu. Sur sa bonne lancée, et fort de sa neuvième victoire consécutive en à peine plus de deux semaines, le Russe est en bonne condition mentale, mais a déjà puisé dans ses réserves. Si son quart de finale venait à durer, la fatigue accumulée pourrait jouer en faveur du Grec.

à voir aussi Roland-Garros : Le laborieux Andrey Rublev bat Marton Fuscovics et file en quarts Roland-Garros : Le laborieux Andrey Rublev bat Marton Fuscovics et file en quarts

Novak Djokovic imperturbable 

Depuis le début de sa quinzaine parisienne, Novak Djokovic semble imperturbable. Le Serbe et numéro 1 mondial donne l'impression que rien ne peut l'arrêter dans sa course à un deuxième titre Porte d'Auteuil. Lui qui n'a perdu aucun set depuis le début du tournoi et qui a laissé filer - seulement - 25 jeux en quatre matchs, n'a pas encore été poussé dans ses retranchements. Pablo Carreno Busta, 18e mondial, et son adversaire du jour, en sera-t-il capable ?

L'Espagnol, en position d'outsider, veut encore croire à sa belle histoire à Roland-Garros. En sept participations, il n'a atteint qu'une seule fois les quarts de finale à Paris en 2017, et espère bien dépasser son meilleur résultat ce mercredi. Mais face à lui se dresse le numéro 1 mondial, obsédé par le rêve d'un deuxième titre à Paris, et ne laissera pas tomber son objectif facilement. Surtout, le "Joker" ne fait que monter en puissance. On a donc hâte de voir comment le Serbe va négocier son quart de finale.

Laura Siegemund s'attaque à sa première tête de série

Avec Elina Svitolina (tête de série numéro 3) et Sofia Kenin (tête de série numéro 4), Petra Kvitová fait partie des rares tête de série encore en vie dans ce Roland-Garros. La Tchèque a réalisé un beau parcours en première semaine sans aucun set cédé. Mais la tête de série numéro 7 n'a pas non plus montré qu'elle dominait le tournoi dans le tableau féminin. L'ancienne vainqueur à Wimbledon à deux reprises en 2011 et 2014, et finaliste Porte d'Auteuil en 2012, a connu un parcours en dents de scie dans son aventure en Grand chelem. Cette année sera-t-elle la bonne pour s'imposer à Roland-Garros dans un tableau tout particulièrement ouvert.

Toutefois, le tableau est si ouvert qu'il pourrait bien profiter aux outsiders, comme Laura Siegemund, 66e mondiale, qui réalise sa meilleure performance à Roland-Garros, elle qui n'avait jamais dépassé le 2e tour Porte d'Auteuil (2019) et qui n'avait jamais accédé au quart de finale d'un Grand chelem. Petra Kvitová devra donc se méfier de l'Allemande qui a fait tomber Kristina Mladenovic au premier tour, puis sa compatriote Julia Gorges, et la Croate Petra Martic avant de battre l'Espagnole Paula Badosa Gibert en huitième de finale, et qui semble elle aussi monter en cadence. 

Un duel 100% outre-Atlantique 

Ce sera un duel 100% américain sur le Central ce mercredi. La tête de série numéro 4, Sofia Kenin, jouera sa place pour la demi-finale de Roland-Garros face à une autre américaine Danielle Collins (57e). Cette confrontation sera une première pour les deux joueuses, une première car elles ne se sont jamais affrontées par le passé, et toutes deux n'ont jamais atteint ce stade de la compétition. Logiquement, la tête de série est favorite sur le papier. Mais Sofia Kenin a montré des signes de faiblesses lors de sa première semaine à Roland-Garros. Il lui a fallu trois sets pour se défaire de Liudmila Samsonova (125e mondiale), d'Ana Bogdan (93e) ou encore de Fiona Ferro (49e). De son côté Danielle Collins a, elle, bien saisi à sa chance face à Garbine Muguruza, en sortant l'ancienne vainqueur du Grand chelem 2016. Danielle Collins n'a rien à perdre et pourrait bien venir bousculer Sofia Kenin, à savoir maintenant si cette dernière sera capable de tenir son rang. 

à voir aussi Roland-Garros : Fiona Ferro, dernière Française encore en lice, s'incline après avoir bousculé Sofia Kenin, tête de série numéro 4 Roland-Garros : Fiona Ferro, dernière Française encore en lice, s'incline après avoir bousculé Sofia Kenin, tête de série numéro 4