Roland-Garros : la paire Chardy - Martin battue en finale du double

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Jérémy Chardy et Fabrice Martin
Jérémy Chardy et Fabrice Martin | Cédric Lecocq / FFT

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un an après le succès de la paire Nicolas Mahut - Pierre-Hugues Herbert, les tricolores Jérémy Chardy et Fabrice Martin n'ont pas réussi à renverser les solides allemands Kevin Krawietz et Andreas Mies en finale du double messieurs à Roland-Garros (6-2, 7-6). Étrillés lors de la première manche, les Français se sont ressaisis dans le deuxième acte, se montrant plus solides sur leur mise en jeu. Mais la paire germanique a été plus consistante dans le jeu décisif pour s'offrir son premier titre en Grand Chelem.

Il n'y aura pas de passe de quatre pour les Français en double à Roland-Garros. Après les succès des paires Leconte - Noah (1984), Benneteau - Roger-Vasselin (2014) et Mahut - Herbert l'an passé, Jérémy Chardy et Fabrice Martin n'ont pas réussi à forcer leur destin ce samedi en finale. La faute à une opposition très solide de Kevin Krawietz et Andreas Mies, logiques vainqueurs de cette édition 2019 en 1h25 de jeu (6-2, 7-6).

Une première manche à sens unique

La paire germanique s'est vite mise sur de bons rails en faisant une entame de match canon. Plus offensifs et tranchants, Krawietz et Mies ont expédié la première manche en 30 minutes (6-2). Plus précis au filet, mieux organisés, les Allemands ont rapidement fait le break avant de s'envoler. Les 49es et 50es mondiaux ont mis à mal les combinaisons des Français en exploitant les moindres failles dans leur placement.

Les Allemands ont forcé leur destin dans le jeu décisif

Le deuxième set sera beaucoup plus relevé. Chardy et Martin, les deux potes d'enfance, se montrent extrêmement costauds sur leur mise en jeu. Plus de premières balles, de meilleurs choix en fond de court... Les Français croient pouvoir revenir dans la partie mais leurs adversaires gâchent peu. Les protagonistes s'offrent même un point d'exception à 5-5, avec une dizaine d'échanges entre les quatre hommes au filet conclus par une volée gagnante de la part des Allemands.

Poussé dans le jeu décisif, le duo du Sud-Ouest composé du Béarnais Chardy et du Basque Martin finira par craquer logiquement face aux 49es et 50es mondiaux en double. L'excellent parcours des tricolores s'achève donc par une défaite en finale, après avoir fait tomber les têtes de série n°3 Mahut - Melzer au deuxième tour, puis les têtes de série n°4 Marach - Pavic au tour suivant. 

Pas de quoi cependant nourrir d'énormes regrets pour des Français qui ont débuté le tournoi en outsiders et ont vécu, à défaut d'avoir écrit une nouvelle page dans l'histoire du double français, une aventure fabuleuse.