Roland-Garros : Kristina Mladenovic et Timea Babos conservent leur titre en double féminin

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Mladenovic et Babos remportent Roland-Garros
Mladenovic et Babos soulèvent la Coupe Simonne-Mathieu pour la deuxième fois ensemble. | YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les tenantes du titre, la Française Kristina Mladenovic et la Hongroise Timea Babos, décrochent une nouvelle fois la victoire en finale du double féminin Porte d’Auteuil, dimanche. Elles triomphent de la paire chilo-américaine Guarachi/Krawczyk en deux sets : 6-4, 7-5. Ensemble, c’est leur quatrième titre en Grand Chelem.

Alexa Guarachi et Desirae Krawczyk, novices en finale de Grand Chelem, ne sont pas parvenues à créer la surprise face à Kristina Mladenovic et Timea Babos, doubles vainqueurs de l’Open d’Australie (2018 et 2020) et tenantes du titre à Roland-Garros. Elles les ont pourtant fait douter dans le premier set, en se procurant cinq balles de break, mais une seule a été convertie. La paire franco-hongroise a eu quatre balles de set au bout de la raquette, mais il a fallu en attendre une cinquième pour qu’elle soit concrétisée.

La deuxième manche a été très disputée, et pourrait se résumer en une succession de breaks et débreaks. Mladenovic et Babos ont breaké leurs adversaires à quatre reprises, mais Guarachi et Krawczyk ont réussi à recoller quasi à chaque fois. La partie a aussi été marquée par de nombreuses doubles fautes, neuf pour la paire franco-hongroise, quatre pour le duo chilo-américain.

Un cinquième titre du Grand Chelem en double pour Mladenovic

Pour sa treizième apparition en double féminin à Roland-Garros, Kristina Mladenovic est couronnée pour la troisième fois. Elle avait déjà remporté le tournoi en 2016, aux côtés de Caroline Garcia, et donc en 2019, déjà avec Timea Babos. La Nordiste, éliminée au premier tour en simple, s’adjuge ainsi son cinquième tournoi du Grand Chelem en double dames. Très émue au micro après le match , elle s’est adressée à sa partenaire : "Physiquement et émotionnellement, j’étais épuisée aujourd’hui, tu m’as portée de bout en bout." Après avoir soulevé la Coupe Simonne-Mathieu, elle a aussi eu un mot pour les spectateurs : "Je croise les doigts pour que la situation sanitaire s’améliore et que l’on se retrouve dans quelques mois pour un vrai Roland, pour vibrer ensemble et partager de grands moments de sport."

Hortense Leblanc hortense_lblnc