Roland-Garros : Jacquemot passe chez les juniors, un Belge remporte la finale en tennis fauteuil... ce qu'il s'est passé sur les courts ce jeudi

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Elsa Jacquemot
Elsa Jacquemot | NICOLAS GOISQUE

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Si les principaux matchs du jour ont lieu sur le Philippe-Chatrier, d'autres rencontres se sont déroulées sur les courts annexes et le Suzanne-Lenglen. Et certaines méritaient notre attention.

Hécatombe en quarts

Sale jeudi pour les juniors français encore en lice dans le tournoi. Sean Cuenin, vainqueur de son compatriote, et partenaire de double, Arhur Fils, la veille, n'a pas pu poursuivre l'aventure, victime de l'espoir néerlandais Den Ouden (6-3, 6-4). Pas plus de réussite pour Lilian Marmousez. Le jeune Picard, qui s'est bien battu en sauvant deux premières balles de match au 2e set, a finalement dû rendre les armes contre l'Argentin Juan Bautista Torres, qui affrontera en demi-finale le Suisse Dominic Stricker.

Chez les filles, ce n'est pas passé non plus pour Océane Babel. Malgré toute sa puissance, la Guadeloupéenne s'est inclinée face à la tête de série numéro 4 du tournoi, la Russe Polina Kudermetova (6-3, 7-5). Mais on aura forcément l'occasion de réentendre parler de Babel. 

Elsa Jacquemot seule rescapée tricolore

L'éclaircie, si elle n'est toujours pas venue du ciel, a pris les traits d'Elsa Jacquemot. L'une des grandes favorites du tournoi, dont elle est tête de série numéro 3, a poursuivi son sans-faute en écartant la Biélorusse Kristina Dmitruk (6-4, 6-4). Après une première participation dans le simple dames (sèchement éliminée dès le premier tour) voici la jeune Lyonnaise de 17 ans propulsée dans le dernier carré du tournoi juniors. Et ce n'est peut-être pas fini... 

Joachim Gerard crée la sensation en tennis fauteuil

Sorti de nulle part ou presque, Joachim Gerard a réalisé un exploit XXL en remportant la finale du tournoi tennis fauteuil aux dépens du numéro 1 mondial, le Japonais Kunieda (7-5 , 2-6, 6-4). Bien connu des Français, en "mal" quand il bat Nicolas Peifer en quart de finale, mais aussi en "bien" quand il s'associe à Frédéric Cattaneo pour se hisser en demi-finale du tournoi de double, le Belge a signé l'une des performances majeures de cette édition. Touts catégories confondues. 

Le héros du jour a connu moins de réussite en double, justement. Avec Cattaneo, il s'est incliné en demi-finale face à la paire britannique Hewett-Reid (6-3, 7-6). Il n'y aura d'ailleurs pas de représentant tricolore en finale puisque les Français Stéphane Houdet et Nicolas Peifer, pourtant numéros 1 mondiaux, n'ont pas su convertir 6 balles de match et se sont inclinés face à Fernandez et Kunieda (3-6, 6-3, 1-0 (12-10)). 

Les numéro 1 mondiaux sortis en double

La paire Cabal-Farah n'ira pas plus loin cette année Porte d'Auteuil. Les deux Colombiens, numéros 1 mondiaux de la spécialité, sont tombés face au Croate Pavic et au Brésilien Soares (7-6, 7-5). Tête de série numéro 7, ce duo aura fort à faire en finale face à aux Allemands Krawietz et Mies. Ces derniers se sont défaits de la paire formée par le Croate Mektic et le Néerlandais Koolhof (6-3, 7-5). 

France tv sport francetvsport