Stan Wawrinka et Roger Federer en 2015
Stan Wawrinka et Roger Federer en 2015 | AFP

Roland-Garros : Federer-Wawrinka, au bon souvenir de 2015

Publié le , modifié le

Attention, revoilà Stan Wawrinka. Deux ans après sa dernière finale à Roland-Garros, et quatre ans après sa victoire, le Suisse affronte Roger Federer, ce mardi, en quart de finale. Un remake du duel qui avait opposé les deux compatriotes en 2015. La rencontre avait alors largement tourné à l’avantage du Vaudois.

On ne va pas dire le contraire, comme nombre de fans de tennis et de bookmakers, on s’attendait nous aussi à voir un duel de générations entre Roger Federer et Stefanos Tsitsipas en quart de finale, ce mardi. Pour ses retrouvailles avec la Porte d’Auteuil, le premier a largement tenu son rang, ne concédant pas le moindre set jusque-là. Les obstacles Sonego, Otte, Ruud, et Mayer passés avec brio, Federer sera donc bien au rendez-vous des 1/4. Tout l’inverse du jeune grec, sorti la tête basse d’un marathon de plus de cinq heures face à Stan Wawrinka (7-6, 5-7, 6-4, 3-6, 8-6). 

Revenu de nulle part après de multiples opérations - il avait terminé la saison 2018 à la 66e place mondiale - "Stan The Man" a fait parler son expérience pour se défaire d’un des leaders de la NextGen, qui avait atteint les demi-finales de l’Open d’Australie en janvier. "C’est pour vivre des émotions comme celle-là que je suis revenu de blessure" a témoigné l’Hélvète après sa magnifique victoire, dimanche après-midi. Sur un court Suzanne Lenglen acquis à sa cause, il a laissé parler ses émotions, et s’est offert le droit de vivre un remake de son unique victoire sur Roger Federer dans un tournoi du Grand Chelem. C’était en 2015, sur ce même court, l’année de sa victoire. 

"J’espère qu’il ne sera pas au niveau de 2015"

"J'ai un mauvais souvenir de mon match contre Stan en 2015. Il m'avait mis trois sets avec son short terrible" s’est souvenu avec amusement Federer, après sa victoire express face à l’Argentin Leonardo Mayer, "J'espère qu'il ne sera pas au niveau de 2015, c'était incroyable",  a ensuite lâché le numéro 3 mondial. En effet, ce jour-là, le match avait tourné à la démonstration. Wawrinka, dans une forme étincelante, n’avait offert aucun répit à un Roger qui n’était alors pas au meilleur de sa forme. Le lauréat de 20 tournois du Grand Chelem s’était incliné en trois sets, nets et sans bavure (6-3, 6-4, 7-6). Un autre temps, une autre époque.

"Je suis content qu'il ait pu dire ça au moins une fois dans sa vie. Ce sont des bons souvenirs. Je pense que j'ai écrasé le tournoi cette année-là, alors ce sont des bons souvenirs" a de son côté plaisanté le Vaudois après sa qualification acquise au forceps en 1/8e, "Ca va être un match très difficile. Roger est le meilleur joueur de tous les temps. Et pour moi, avec mon jeu, c’est le joueur le plus difficile que je peux affronter sur le circuit" a enchaîné le Suisse, actuel 28e au classement ATP. 

Federer l'avait emporté à Indian Wells

Pessimiste Stan Wawrinka ? Pas tant que ça. Au vue de sa quinzaine, le Suisse de 34 ans a les arguments pour espérer quelque chose face à son compatriote. Après un premier tour compliqué face à Josef Kovalik, Wawrinka a déroulé, et bataillé, beaucoup. Sa victoire en trois sets et autant de tie-break contre le Bulgare Grigor Dimitrov au troisième tour est un modèle du genre. Chaque fois qu’il a été mis en difficulté sur son service, le natif de Lausanne a su répondre, avec du caractère, et l’expérience d’un triple vainqueur de Grand Chelem. 

Un retour en forme qui n’est pas si surprenant que cela. Car avant ses retrouvailles avec les Internationaux de France - il avait été éliminé au premier tour en 2018 - "Stanimal" a laissé entrevoir de beaux restes sur le circuit. Une finale à Rotterdam, un quart de finale à Madrid, le Suisse n’est pas passé loin de jolis exploits. Seul petit hic, sa dernière confrontation face à Roger Federer, qui date du Masters 1000 d’Indian Wells en mars, avait tourné à la démonstration. Le maître s’était imposé en deux petites manches (6-3, 6-4). 

à voir aussi Monumental Wawrinka, Nadal et Federer en balade Vidéo 04:12 Monumental Wawrinka, Nadal et Federer en balade

Mais mardi sur le Suzanne Lenglen, qui a sans doute été préféré au court Philippe-Chatrier pour le clin d’oeil, le contexte sera tout autre. Les deux hommes devront se départager au meilleur des cinq sets. Wawrinka sera probablement surmotivé après sa victoire de dimanche, quand Roger Federer voudra s’offrir un duel épique en demi-finale. Ce match attendu par toute la planète tennis, face à Rafael Nadal