Roland-Garros : Dominic Thiem domine Pablo Cuevas et retrouvera Gaël Monfils en huitième de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Dominic Thiem
Dominic Thiem | AFP

Secoué depuis le début de la quinzaine, Dominic Thiem s’est (un peu) rassuré, ce samedi, face à Pablo Cuevas. Le numéro 4 mondial a dû batailler pour se défaire de l’Uruguayen mais a su élever son niveau de jeu quand il le fallait pour s’imposer en 4 sets (6-3, 4-6, 6-2, 7-5) et 2h36 de jeu. Il retrouvera Gaël Monfils en huitième de finale dans une rencontre inédite Porte d’Auteuil. Le duel s’annonce explosif.

Un set par-ci, un set par-là, Dominic Thiem lâche du lest depuis le début de la quinzaine à Roland mais le finaliste de l’édition 2018 sera bien au rendez-vous des huitièmes de finale. Opposé à l’Uruguayen Pablo Cuevas sur le court Suzanne Lenglen ce samedi, le numéro 4 mondial a dû livrer une bataille de tous les instants, avant de finalement s’imposer en 4 sets (6-3, 4-6, 6-2, 7-5). Comme lors de ses deux premiers tours face à Tommy Paul et Alexander Bublik, l’autrichien a concédé un set mais le constat est bien là : il monte en puissance dans ce tournoi et ne sera pas un adversaire facile pour Gaël Monfils au prochain tour. 

Sous la chaleur accablante de la Porte d’Auteuil en ce premier week-end de juin, Dominic Thiem a d’abord cru qu’il passerait une après-midi tranquille. Breaké d’entrée par Pablo Cuevas, l’autrichien s’est vite repris en mains, enchaînant 5 jeux d’affilée pour mener 5-2. Le tombeur de Maxime Janvier et Kyle Edmund, physiquement usé par ses deux premiers tours, a logiquement concédé la première manche (6-3). 

Thiem a su monter en puissance

Mais Cuevas n’est pas un spécialiste de la terre battue pour rien. Titré cette saison à Tunis et Aix-en-Provence, le 47e joueur mondial a totalement changé d’attitude en début de deuxième set, poussé par un court Suzanne Lenglen visiblement acquis à sa cause. L’Uruguayen a breaké son adversaire d’entrée avant de voir Thiem revenir à 4-3, puis à 4-4. Les coups partaient dans tous les sens dans ce duel de gros frappeurs et le public n’a pas manqué de remarquer la précision des deux joueurs, auteurs de très peu de fautes directes (seulement 22 pour Thiem sur l’ensemble du match). 

À 5-4 pour Cuevas, le 4e joueur à l’ATP a lâché un amorti somptueux pour mener 15-0 dans un moment crucial de la partie. Derrière, l’Uruguayen a su répondre en enchaînant trois énormes points pour se procurer deux balles de set. La première a été magnifiquement sauvée Dominic Thiem, qui a tenté un nouvel amorti sur la seconde. Ce à quoi l’Uruguayen a répondu parfaitement, empochant le deuxième set 4-6. 

Encouragé par son staff, le finaliste de l'édition 2018 a alors décidé de passer la seconde, et d'oppresser son adversaire sur chaque point de son service. Très solide sur sa première balle (77% de points gagnés), Thiem a breaké Cuevas très vite et pris les commandes de la partie, pour ne plus jamais les laisser. Le vainqueur des tournois d'Indian Wells et Barcelone cette année a parfaitement usé de son coup droit lifté pour pousser le sud-américain à la faute. Il a enchaîné les jeux de service et les breaks (2) pour s'offrir la troisième manche (6-2).

À l'image de son tournoi, le quatrième joueur mondial est monté en puissance dans ce match. Désireux d'en finir rapidement, - après avoir déjà lâché trois sets en une semaine - l'Autrichien a su élever son niveau dans les moments décisifs du quatrième set. Après avoir vu Cuevas effacer un break à 4-4, Thiem s'est facilité la tâche en prenant de nouveau le service de son adversaire à 6-5. 

L'ancien protégé de Gunter Bresnik a parfaitement conclu sur son service pour s'offrir un nouveau huitième de finale Porte d'Auteuil. Il retrouvera ce lundi Gaël Monfils, pour une rencontre attendue depuis le tirage au sort. Les deux joueurs se sont affrontés à quatre reprises, mais jamais au meilleur des 5 manches. Toutes ont tourné à l'avantage de l'Autrichien, qui avait dominé le numéro 1 français pour la dernière fois à Buenos Aires en 2018. Rendez-vous est pris.