Novak Djokovic, les nerfs à vif
Novak Djokovic, les nerfs à vif | AFP

Roland-Garros, 6e journée : Djokovic traîne en route, pas Nadal

Publié le , modifié le

La frayeur de Novak Djokovic, le come-back fou de Kristina Mladenovic, la maîtrise totale de Rafael Nadal sur terre battue et Pouille et Ramos-Vinolas qui régalent sur le Lenglen : retrouvez l’essentiel de la sixième journée à Roland-Garros.

Le match : Djokovic laisse deux sets en route

Novak Djokovic ne retiendra probablement que cette huitième qualification de rang pour les huitièmes de finale du Grand Chelem parisien. Brouillon, les nerfs à vif (en témoignent sa raquette cassée dans le troisième set puis son avertissement après un geste d'humeur envers l'arbitre dans la manche suivante), le tenant du titre s'est fait peur en étant mené deux sets à un face à Diego Schwartzman, 41e joueur mondial.

Abusant des fautes directes (58 sur l'ensemble du match), Nole a finalement profité de la baisse physique de son adversaire pour renverser la vapeur et s'imposer en cinq sets. Mais avec 3h20 sur le court et un tennis loin d'être impérial, Novak Djokovic se sera tout sauf rassuré.

La Française : Kiki Mladenovic au mental

Elle est allée chercher sa qualification au bout d’elle même. En 2h46 et trois sets très disputés, Kristina Mladenovic a passé l’obstacle Shelby Rogers et retrouvera Garbine Muguruza en huitième de finale. Menée 5-2 dans le troisième set, la Française s’est réveillée pour l’emporter 8-6 sur un Lenglen bouillant.

Le chiffre : 98%

Rafael Nadal n’a pas fait de détail face à Nicoloz Basilashvili : 1h30 de jeu et un seul petit jeu concédé. Jamais le maître des lieux n’avait été aussi expéditif à Roland-Garros, lui qui a désormais disputé 100 matches sur terre battue au meilleur des cinq sets. Il affiche désormais un taux de victoire de 98%.

L’image : la blessure de David Goffin

Le point du jour ​: Pouille et Ramos font le show sur le Lenglen

Youmni Kezzouf @YoumniK