Roland-Garros : des têtes qui tombent, un nouveau chouchou du public, un patron junior...ce que vous avez peut-être manqué aujourd'hui

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Iga Swiatek

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Simona Halep et Kiki Bertens ont un destin parallèle. Une Française excelle en double. Le public français a un nouveau chouchou. Et un numéro un mondial qui a gagné...chez les juniors. Voici les nouvelles que vous avez peut-être manquées dimanche à Roland-Garros.

• Bertens dans l'ombre de la chute d'Halep

Simona Halep, la principale favorite du tournoi est tombée. Il est normal qu'une telle chute attire toute l'attention. Mais, moins de vingt minutes après sa défaite face à Iga Swiatek, une autre tête de série a disparu, et pas des moindres : il s'agit de Kiki Bertens, la septième joueuse mondiale. La Néerlandaise, qui avait terminé son 2e tour perclue de crampes, au fond d'un fauteuil roulant, s'est inclinée en deux sets contre la surprise italienne Martina Trevisan. Il s'agit du premier quart de finale de Grand Chelem de Trevisan, à l'âge de 27 ans. Celle-ci n'en est d'ailleurs qu'à sa deuxième participation en tableau final de Grand Chelem, après un 1er tour (perdu) à l'Open d'Australie en début d'année. De son côté, Kiki Bertens a tout de même fait mieux que son 2e tour de l'édition 2019, mais reste très loin de son meilleur résultat à Roland (et en Grand Chelem) : une demi-finale en 2016. 

à voir aussi Roland-Garros : Alexander Zverev, tête de série numéro 6, éliminé en quatre sets par Jannik Sinner Roland-Garros : Alexander Zverev, tête de série numéro 6, éliminé en quatre sets par Jannik Sinner

• Un nouveau chouchou du public

S'il y en a bien un qui a conquis le cœur du public parisien cette année, c'est bien Hugo Gaston. Le Français, 239e mondial, s'est incliné ce dimanche en huitième de finale face à Dominic Thiem. Mais le Tricolore a offert aux Français une semaine riche en émotions. Et le public lui a bien rendu. Lors de son match face à l'Autrichien, le public l'a encouragé du début jusqu'à la fin de son match. Applaudissements, chants en son honneur, il a même eu droit à une Marseillaise rien que pour lui au milieu du match. Des encouragements qui ont permis aux Français de se transcender et de pousser le numéro 3 mondial dans ses retranchements pour nous offrir un joli spectacle. 

à voir aussi Roland-Garros : Au bout du suspense, Hugo Gaston s'incline avec les honneurs Roland-Garros : Au bout du suspense, Hugo Gaston s'incline avec les honneurs

• Une Française domine le double

Si les Français peinent en simple, ils se rattrapent (un peu) en double. La Française Kristina Mladenovic et sa partenaire Timea Babos, numéros 2 mondiales en double, se sont qualifiées pour les huitièmes de finale du tournoi (6-2, 6-3). Elles ont battu les Roumaines Andreea Mitu / Patricia Maria Țig en une heure de jeu. La paire avait déjà gagné le Grand chelem en 2019 et espère renouveler le même exploit cette année. En revanche, l'aventure est terminée pour Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. La paire française, qui avait brillé à Roland-Garros en 2018, s'est inclinée face à Nikola Mektić et Wesley Koolhof (6-2, 7-6). 

• Un Français numéro mondial

Si la jeune génération tricolore fait des étincelles chez les seniors avec les Clara Burel, Fiona Ferro et Hugo Gaston, un Français brille aussi chez les juniors. Harold Mayot s'est qualifié facilement lors de son premier tour à Roland-Garros 6-1, 6-1 face au Brésilien Bruno Oliveira. Le Français de 18 ans est un joueur à suivre puisqu'il est le numéro 1 mondial depuis février dernier. Le 1er février, il remporte en effet la finale du tournoi junior de l'Open d'Australie, victoire qui lui permet de devenir numéro 1 mondial chez les juniors.

France tv sport francetvsport