Alizé Cornet
Alizé Cornet | STEPHANE ALLAMAN / DPPI

Roland-Garros : Cornet bat Errani et se qualifie pour le deuxième tour

Publié le , modifié le

Bandée à la cuisse gauche suite à sa blessure aux adducteurs, Alizé Cornet s'est qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros en disposant de Sara Errani, 2-6/6-2/6-3. Passée à travers son début de match, la Française a su trouver les ressources nécessaires pour poursuivre l'aventure Porte d'Auteuil. Au prochain tour elle affrontera une autre Française, Pauline Parmentier ou Chloé Paquet.

De notre envoyé spécial Adrien Paquier

Alizé Cornet est passée par toutes les émotions au premier tour. Entre un début de match catastrophique, colère puis coups d’éclats, la huitième de finaliste l’an dernier aura mis du temps pour se lancer pleinement dans son Roland-Garros 2018. 

Arrivée sur le court Philippe-Chatrier avec un bandage à la cuisse gauche, la numéro trois française a eu beaucoup de mal à rentrer dans son match. "Je ne pensais pas tenir physiquement mais vous m'avez donné tellement de force. Dans un autre tournoi je n'aurais jamais gagné ce match. J'ai kiffé grave." a déclaré Alizé Cornet, au micro du central, sous les applaudissements des spectateurs.

Une colère qui provoque des sifflets 

Dans le premier set, Sara Errani a parfaitement exploité les failles de son adversaire, en manque de repère dans ses déplacements, pour breaker deux fois de suite et prendre l'avantage (3-0). Débordée et menée 5 jeux à 1, Cornet convertit son premier jeu de service seulement dans la fin du premier set. Une éclaircie dans le jeu de la Française qui en avait bien besoin. Cependant, Cornet retombe rapidement dans ses travers, laissant place à ses premiers cris de colère et gestes d'agacement. Comme à son habitude, c'est vers son clan qu'elle se tourne pour pester avant de subir les sifflets du central pour avoir jeté, malencontreusement, sa serviette à la figure du ramasseur de balles. S'il y a du mieux dans les déplacements de la Française, ses 13 fautes directes ont offert le gain de la première manche à Sara Errani.

Cornet remporte 6 jeux consécutifs 

Après 50 minutes de jeu, le deuxième set démarre mal pour la Française qui cède une nouvelle fois son jeu de service. Si sur le central tout le monde s’inquiète de voir Cornet une nouvelle fois s'agacer, la tricolore s’est métamorphosée. Agressive et lâchant ses coups naturellement, elle commet beaucoup moins de fautes directes. 8 dans le deuxième set contre 14 pour l’Italienne. Poussée par le public du court Philippe-Chatrier, qui s’est rempli au fil de la rencontre, la Française remporte six jeux d’affilée pour s’emparer de la deuxième manche (6-2), le poing rageur. 

Si les doutes subsistaient sur l’état physique de la Française en début de match, ces derniers ont disparu. Sur la même dynamique que la manche précédente, Alizé Cornet dicte le jeu et tient les échanges. Beaucoup plus juste, elle enchaine les coups gagnants dans la troisième manche (18 au total), après les 14 réussis dans le deuxième set. 

Rassurée sur son état physique, Alizé Cornet poursuit sa route sur l'ocre parisien. Elle est la première française qualifiée pour le deuxième tour de l'édition 2018 de Roland-Garros. 

Adrien Paquier @AdrienPaquier