Roland-Garros : Caroline Garcia rejoint les huitièmes de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Le revers de Caroline Garcia
Le revers de Caroline Garcia | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Caroline Garcia s'est imposée au mental. La Française l'a emporté face à la Belge Elise Mertens (20e) ce vendredi après-midi sur le court Philippe-Chatrier (1-6, 6-4, 7-5). Elle rejoint ainsi les huitièmes de finale, stade qu'elle n'avait plus atteint depuis 2018. Au prochain tour elle défiera la N.5 mondiale Elina Svitolina pour une place en quarts de finale.

Ce qui est sûr pendant ce match, c'est que nous avons vu deux Caroline Garcia sur le court ce vendredi. Une première Caroline, dépassée, faisant trop de fautes, ne pouvant suivre le rythme donné par son adversaire. Puis une seconde Caroline, qui s'est reprise, et qui a décidé de prendre les commandes de ce match. Et le public, un peu plus nombreux que les jours précédents, du fait de la pluie qui n'a permis qu'au match prévu sur le Chatrier de se poursuivre, n'est sûrement pas étranger à ce revirement de situation.

Il a ainsi donné de la voix pour soutenir la Française et ça a payé. Malgré des tribunes qui restaient clairsemées, le toit a permis de multiplier les voix des spectateurs pour mettre l'ambiance sur le court central et pousser la Française à se transcender. "Vous n'êtes pas beaucoup mais vous m'avez énormément soutenue. Vous n'êtes pas nombreux mais vous faites autant de bruit que quand le stade est plein", a déclaré Caroline Garcia, après sa victoire, en remerciant le public. 

D'abord menée 6-1, la Française est revenue au score pour l'emporter 6-4 dans le deuxième set puis 7-5 lors d'une dernière manche très accrochée entre les deux joueuses. Au bout du suspense, elle a eu besoin de cinq balles de match pour s'imposer. 

Un combat au mental

Le premier set fut expéditif. Elise Mertens (20e mondiale) a déroulé face à la tricolore qui n'a rien pu faire et a dû concéder cette première manche 6-1 en trente minutes. Caroline Garcia (45e mondiale) n'a pas su trouver la bonne équation face au rythme imposé par la Belge et lui a donné beaucoup trop de points (15 fautes directes). Mais la Française a repris les devants dans le deuxième set en breakant son adversaire d'entrée et en resserrant son jeu et en faisant moins de fautes directes. Caroline Garcia a aussi davantage pris les commandes de ce set en réalisant 15 coups gagnants. Elle a su garder cette rigueur et a ainsi remporté le troisième set. Avec quatre aces, 18 coups gagnants, Garcia a su maîtriser cette fin de match et gérer la pression, malgré 5 balles de matchs ratées. La sixième était, heureusement, la bonne. "Ce match a été une vraie bataille. J'ai très mal démarré mais j'ai réussi à trouver des solutions et je me suis battue", a-t-elle expliqué après son match. 

La Française a su jouer avec sa tête et rester concentrée, presque impassible. A chaque changement de côté, Caroline Garcia, assise sur son banc, restait yeux fermés, pour récupérer et maintenir le cap, qu'elle ne lâchera plus jusqu'à la fin.

Première Française à se qualifier pour les 8e

Convaincante lors de ses deux premiers tours, Caroline Garcia continue son beau parcours à Roland-Garros. Manquant parfois de régularité, elle a toutefois su mettre ses incertitudes de côté pour s'imposer. Elle peut donc encore espérer faire mieux qu'en 2017 où elle avait atteint les ¼ de finale et en 2018 où elle s'était arrêtée aux ⅛ de finale. En prime de ce succès, la Française a réalisé une perf au classement WTA, étant 45e mondiale et son adversaire 20e mondiale. Depuis le début de l'année, Caroline Garcia a déjà battu trois joueuses du top 25, Karolína Plíšková à l'US Open, Anett Kontaveit , Elise Mertens à Roland-Garros. 

A présent, elle est la première Tricolore qualifiée pour le tour suivant. Les deux autres Françaises engagées dans le tableau féminin, Clara Burel, 19 ans, et Fiona Ferro, toutes les deux qualifiées hier, et qui ne cessent d'impressionner, joueront leur place pour les huitièmes de finale ce samedi.