Roland-Garros : Caroline Garcia éliminée au 2e tour par Anna Blinkova

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Caroline Garcia

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Caroline Garcia s'est effondrée face à la Russe Anna Blinkova. Appliquée et solide dans le 1er set, elle a peu à peu perdu pied, pour finir par se faire rattraper dans l'ultime manche alors qu'elle menait 3-0, puis 4-2. Il n'y a donc plus de Française au 3e tour à Roland-Garros.

Tout allait bien. On se dirigeait tranquillement vers un beau samedi après-midi avec Caroline Garcia ferraillant pour atteindre les huitièmes de finale, comme l'année dernière. On avait presque l'impression que c'était trop facile, quand elle menait 6-1. Sereine, appliquée, solide. Une heure plus tard, elle quittait le tournoi sur une vilaine double-faute, précipitant la crise du tennis français puisque plus une seule représentante bleue ne figurait dans le tableau.

D'où est venu cet effondrement ? D'un grain de sable. De quelques coups approximatifs frappés en fin de deuxième manche, débouchant sur un break et un set perdu. Le manque criant de confiance a fait le reste. Cela s'est vu dans le troisième set quand la Française menait 3-0, puis 4-2. Il a suffi que Blinkova plante quelques coups gagnants pour que la Française, pourtant largement au-dessus tennistiquement, perde pied. 

Roland-Garros : Caroline Garcia éliminée au 2e tour par Anna Blinkova

Au bout du long jeu à 4-2 en sa faveur, Caroline Garcia s'est faite débreaker. Et ce fut fatal. Un service défaillant, des fautes improbables, et plus aucun jeu inscrit. La balle de match a été symptomatique du match : une grosse double faute alors que, sur le point d'avant, Garcia avait superbement sauvé la première balle de match et que tout le public s'était mis à croire en une remontée fantastique. Un nouvel espoir dégonflé, comme un soufflet. "Ce n'était pas un bon jour pour moi, je n'ai pas été à la hauteur, ni physiquement, ni dans mes frappes", a expliqué la joueuse, la mine déçue.

C'est la première fois depuis 1986 que la France se retrouve sans représentante française au 3e tour. "Des statistiques de journalistes", rétorque Caroline Garcia en conférence de presse d'après match. Alors que Kristina Mladenovic s'est emportée hier lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il y avait un trou générationnel dans le tennis féminin français, la question mérite véritablement d'être posée.

Caroline Garcia ne saurait encaisser seule la responsabilité de cette faillite. Sa défaite doit avant tout être considérée dans le contexte de sa carrière individuelle, qui connaît depuis quelques mois un vrai coup d'arrêt avec plusieurs défaites précoces et inattendues (notamment celle face à...Kristina Mladenovic à Rome, 6-1 6-2). Mais il ne faudrait pas non plus l'exclure d'une dynamique plus générale : aucune Française n'a dépassé le 3e tour d'un Grand Chelem depuis un an.