Roland-Garros : Benjamin Bonzi qualifié pour le tableau final, les Françaises éliminées... ce qu'il faut retenir de la 4e journée des qualifications

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Benjamin Bonzi qualifications Roland-Garros 2020
Le Français Benjamin Bonzi à l'occasion des qualifications de Roland-Garros 2020. | Roland-Garros

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Il y aura bien un Français issu des qualifications dans le tableau final de Roland-Garros ! Bénéficiant du forfait de son adversaire, Benjamin Bonzi, 226e mondial, a en effet validé son billet pour le Grand Chelem parisien. En revanche, les deux dernières Françaises en lice, Tessah Andrianjafitrimo et Carole Monnet, ont été éliminées.

Ce jeudi, à l'occasion de la quatrième journée des qualifications de Roland-Garros, deux joueurs français pouvaient rêver de fouler la terre battue du tableau final. Finalement, un seul a été reçu. Enfin, pas complètement : Benjamin Bonzi, 226e au classement ATP, a su profiter du forfait de dernière minute de l'Italien Roberto Marcora (172e), touché aux ischios-jambiers. Le Toulousain de 24 ans retrouvera l'ocre de la Porte d'Auteuil pour la deuxième fois de sa carrière après 2017 où il était tombé au deuxième tour contre Albert Ramos-Vinolas.

En revanche, Enzo Couacaud, 194e mondial, n'a pas connu pareille réussite. L'Aixois de 25 ans s'est en effet incliné (6-3, 6-4) au troisième tour des qualifs contre le Canadien Steven Diez, 179e à l'ATP, qui intègre le tableau principal d'un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, à 29 ans. Enfin, le fantasque allemand Dustin Brown a également été stoppé net par l'Italien Lorenzo Giustino, 156e mondial, qui disputera Roland-Garros pour la première fois.

Sara Errani y croit, les Françaises out

De retour sur le circuit après une année 2019 quasi-sabbatique suite à un contrôle anti-dopage positif fin 2017, l'Italienne Sara Errani rêve de retrouver la terre battue parisienne. Finaliste du Grand Chelem français en 2012 (défaite contre Maria Sharapova, ndlr), l'ancienne numéro cinq mondiale, 149e aujourd'hui, s'est en effet qualifiée pour le troisième et dernier tour des qualifications après sa victoire autoritaire (6-4, 6-1) contre l'Espagnole Eva Guerrero Alvarez, 227e au classement WTA.

Pour les Françaises, en revanche, c'est terminé. Les deux dernières en lice ont effet été éliminées ce jeudi au deuxième tour de ces qualifs. Tessah Andrianjafitrimo (262e, 21 ans) a tout tenté contre la tête de série n.20, la Chinoise Xinyu Wang (145e), mais s'est finalement inclinée après une lutte d'1h57 (4-6, 7-6[4], 1-6). Sort malheureusement identique pour la non-classée Carole Monnet, 18 ans seulement, et qui a tenu 2h28 contre l'expérimentée Italienne Giulia Gatto-Monticone, 155e au classement WTA.