Roland-Garros : Après son marathon de lundi, Jérémy Chardy sorti en 5 sets par Kyle Edmund

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Jérémy Chardy sorti dès son entrée en lice à Roland-Garros
Jérémy Chardy sorti dès son entrée en lice à Roland-Garros | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Revenu sur le court numéro 1 pour terminer son match du premier tour après un marathon de près de 4 heures lundi soir, Jérémy Chardy a fini par s'incliner en 5 sets face au Britannique Kyle Edmund (6-7, 7-5, 6-4, 4-6, 7-5). Le Palois n'aura tenu que deux petits jeux, après avoir craqué sur son service à 6-5. Il quitte Roland-Garros au premier tour, une première depuis 2010.

Grosse désillusion pour Jérémy Chardy. Le Français n'aura pas tenu la distance face au Britannique Kyle Edmund au premier tour. Après un marathon de 4 heures lundi soir, le Palois est revenu sur le court numéro 1 pour deux petits jeux seulement ce mardi, éliminé en cinq sets (6-7, 7-5, 6-4, 4-6, 7-5) par le 30e joueur mondial. Incapable d'assurer son premier et unique jeu de service de la journée, Chardy pourra regretter longtemps les opportunités de break qu'il a obtenues dans la cinquième manche hier soir. Il quitte Roland-Garros dès son entrée en lice, une première depuis 2010. 

Son combat au bout de la nuit aura eu raison de ses ambitions. Mené une manche à rien puis 2 sets à 1 par Kyle Edmund, Chardy s'était donné le droit de disputer une cinquième manche décisive lundi soir, avant d'être stoppé par la nuit sur décision de l'arbitre, aux alentours de 21h30. Une interruption finalement fatale au Français, apparu totalement déboussolé pour son retour sur le court numéro 1 mardi matin. Contrairement à son adversaire, il n'a jamais réussi à entrer à nouveau dans ce match. Il faut dire que le Palois a eu toute la nuit pour cogiter, et qu'il n'est jamais évident de devoir reprendre un match à 5-5 dans la cinquième manche. Edmund l'a très bien fait. 

Aucune défaite au 1er tour depuis 2010

Cette défaite au premier tour est une grosse déception pour Chardy, qui nourrissait des ambitions légitimes Porte d'Auteuil cette année. Plutôt à l'aise sur terre battue cette saison - avec des prestations convaincantes à Madrid et à Rome, où il a été éliminé par Novak Djokovic et Rafael Nadal - le 41e joueur mondial n'avait plus été sorti au premier tour à Roland depuis 2010, et une défaite face à Lleyton Hewitt. 

L'élimination du Palois est d'autant plus rageante qu'il semblait avoir les moyens de faire déjouer Kyle Edmund, pas vraiment à son aise sur terre depuis le début de saison, éliminé aux premiers tours de tous les tournois qu'il a disputé sur la surface cette année, excepté à Marrakech. Le Britannique semblait en difficulté sur son service lundi soir, et aurait certainement eu beaucoup plus de mal à terminer la rencontre si la nuit n'avait pas renvoyé les deux joueurs chez eux. Evidemment, avec des si, on referait le monde. Mais le constat est bien là, Chardy sort des Internationaux de France après un marathon disputé en deux jours, dont la reprise lui a été fatale.