Novak Djokovic
Novak Djokovic | AFP

Roland-Garros : Zverev, Djokovic et Del Potro se qualifient pour le troisième tour

Publié le , modifié le

Alexander Zverev, 5e mondial, s'est imposé face au Suédois, Mikael Ymer, 148e mondial, 6-1, 6-3, 7-6 (7-3) lors du deuxième tour de Roland-Garros. De son côté, le N°1 mondial Novak Djokovic a étrillé le Finlandais Henri Laaksonen, 104e mondial. Juan Martin Del Potro s'est lui offert un match marathon face au Japonais Yoshihito Nishioka pour rejoindre le troisième tour.

Mikael Ymer a tenu jusqu'au dernier point. Mais Alexander Zverev a été trop fort. L'Allemand a pris son ticket pour le troisième tour face au Suédois, classé 148e mondial. Ce match, largement et logiquement dominé par le numéro 5, a laissé peu d'espoir au jeune Mikael Ymer, qui a malgré tout fait preuve de régularité (seulement 23 fautes directes).  

Pour Alexander Zverev, cette victoire fait du bien. C'est en effet sa deuxième victoire en trois sets sur la terre battue parisienne. Il faut toutefois relativiser ce résultat, puisque l'enjeu n'était pas encore assez révélateur pour connaître sa réelle condition pendant Roland-Garros. Il retrouvera Dusan Lajovic au prochain tour.

Novak Djokovic déroule, pas Del Potro

Comme Zverev, Novak Djokovic n'a eu besoin que de trois sets et une petite heure et demie pour rejoindre le troisième. Un Djoko express, qui n'a laissé aucune chance au Finlandais Henri Laaksonen, 104e mondial (6-1, 6-4, 6-3). Une victoire logique mais à la saveur particulière pour le N°1 mondial, qui jouait pour la première fois sous les yeux de son fils Stefan, quatre ans. "C'est un jour très spécial pour moi car c'est la première fois que mon fils est là sur le court pour me voir jouer !", a déclaré l'homme aux 15 titres du Grand Chelem, dont les derniers Wimbledon, US Open et Open d'Australie. Souverain depuis le début de cette quinzaine, Djokovic affrontera l'Italien Salvatore Caruso, 147e et issu des qualifications, pour une place en huitièmes de finale.

Juan Martin Del Potro a lui connu un deuxième tour des plus compliqués face au Japonais Yoshihito Nishioka. Il aura fallu cinq sets (5-7, 6-4, 6-2, 6-7[5], 6-2) et un 69e coup gagnant sur un nouveau coup droit décroisé pour que le demi-finaliste de l'an passé se sorte du piège nippon. Frayeur sur le court, mais aussi physique pour l'Argentin. Car à 3-2 pour lui dans le premier set, Del Potro s'est fait mal au genou droit sur une reprise d'appui. " J'ai perdu l'équilibre au début du match. J'ai senti une douleur dans la hanche et dans le genou également. Ce n'est pas facile de faire face à ce type de douleur, compte tenu de mes anciennes blessures." 

Blessé à ce même genou en octobre dernier à Shanghai, Juan Martin Del Potro a offert une belle frayeur aux nombreux supporters argentins présents Porte d'Auteuil. Finalement, il s'est fait poser un bandage serré sous la rotule et a repris le jeu, d'abord avec beaucoup de précautions, ensuite en courant un peu plus. 

Marqué par la fatigue au terme d'un match marathon de 3h46, l'Argentin s'est qualifié pour le troisième tour au bout de l'effort, sous les ovations du court Simonne-Mathieu. "J'ai maintenant une journée pour récupérer et voir comment je me sens." Il sera opposé à Jordan Thompson pour une place en huitième de finale.